Opération “Port mort” : à Saint-Nazaire, les dockers et travailleurs portuaires poursuivent leur blocage

Action de blocage le samedi 11 janvier 2020 sur le port de Montoir-Saint-Nazaire / © France Televisions - Christophe François
Action de blocage le samedi 11 janvier 2020 sur le port de Montoir-Saint-Nazaire / © France Televisions - Christophe François

L'opération "Ports morts" menée par la CGT dockers a débuté jeudi dernier pour une durée de 72 heures. A Saint-Nazaire, les dockers et travailleurs portuaires maintiennent la pression.

Par Christophe Turgis

Les dockers sont, eux aussi, contre la réforme des retraites et protestent notamment contre l'âge pivot.

Ils poursuivent ce samedi leur mouvement de blocage des ports français commencé jeudi dernier. La nuit passée, ils étaient environ 80, dockers et travailleurs portuaires, sur l'avant-port de Saint-Nazaire, interdisant tout accès à la jetée est où sont amarrés les remorqueurs.

Ils vont y rester tout le week-end et reprendront ensuite leur action pour trois jours dès mardi, à l'appel de leur fédération.

En Loire-Atlantique, les salariés ont répondu à l'appel de la CGT-dockers en rejoignant pour commencer les manifestations à Nantes et Saint-Nazaire.

Vendredi, ils ont poursuivi leur action contre la réforme des retraites par le blocage des accès aux quais du port à bois de Cheviré. Interdisant toute opération d'entrée ou sortie des entrepôts. 

Dès dimanche, ce seront les marins et le service du lamanage du Grand port maritime qui prendront le relais pour trois jours, puis les services du remorquage pour trois jours également à partir du mercredi 15 janvier.
 

Cargos en rade

Conséquences de ces actions de grève, aucun navire n'est travaillé au long des quais entre Nantes et Saint-Nazaire.

Selon la CGT des ports et docks, 22 navires devant accoster sur l'estuaire de la Loire sont allés escaler ailleurs en Europe.

14 sont en attente sur rade au large de Saint-Nazaire, sur la zone des Charpentiers, 3 navires sont bloqués à quai au terminal agro-alimentaire de Montoir, 2 autres le sont à Nantes. Dont un cargo chargé d'ammonitrates.
Les dockers bloquent les accès du port à Bois de Cheviré, les poids lourds en attente perturbent fortement la circulation générale à Bouguenais / © Florence Thibert France 3
Les dockers bloquent les accès du port à Bois de Cheviré, les poids lourds en attente perturbent fortement la circulation générale à Bouguenais / © Florence Thibert France 3

 

Sur le même sujet

Les + Lus