Cet article date de plus de 3 ans

Vu de l'Ouest : Le mal-logement ou l'habitat indigne

Dans Vu de l'ouest, on s’intéresse cette semaine au mal-logement et à la lutte contre un fléau qui concerne quelques 4 millions de personnes en France selon le dernier rapport de l'abbé Pierre.
© France 3
Le mal-logement, une réalité pour de nombreux habitants de l'Ouest. En Bretagne comme en Pays de la Loire, des associations luttent au quotidien pour aider les locataires et les propriétaires les plus fragiles, les plus précaires à retrouver des conditions de vie décentes.

Gaëtane Marrot  travaille pour la Confédération Sociale des Familles du Morbihan. Dans le cadre du programme "sos taudis", ses états des lieux sont prépondérants pour mettre en évidence l'indignité d'un logement. Dans les logements qu'elle visite, Gaëtane recense tout ce qui peut porter atteinte à la dignité des occupants : humidité prégnante, installations électriques vétustes, chauffage défaillants quand ils ne sont pas inexistants.

Le mal logement ne touche pas seulement les locataires. En Loire-Atlantique, 45% des ménages qui habitent un logement indigne en sont proprétaires.Vincent Bricaud travaille pour Soliha, une association qui supervise notamment la réhabilitation de logements privés indécents et invivables.

►Notre reportage

Reportage : Sandrine Gadet, Thierry Poirier avec Stéphane Izad et Philippe Baugé à Lorient

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
logement économie société