• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Pays de la Loire : 3 quartiers de Nantes, Angers et Saint-Nazaire pré-selectionnés pour les “cités éducatives”

Le quartier Bellevue à Nantes / Saint-Herblain / © f3
Le quartier Bellevue à Nantes / Saint-Herblain / © f3

Dans la liste des 80 territoires éligibles au label "Cités éducatives", dévoilée le 2 mai par le ministre de l'Education Nationale et le ministre chargé de la Ville et du Logement, trois sont situés en Pays de la Loire, à Saint-Nazaire, Nantes-Saint Herblain et Angers.

Par FE avec AFP

Les quartiers prioritaires de Saint-Nazaire Ville Ouest, Bellevue à Nantes Saint-Herblain et Montplaisir à Angers font partie des 80 territoires pré-sélectionnés pour obtenir le label "Cités éducatives".

La liste a été annoncée ce jeudi 2 mai par les ministres de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, et de la Cohésiondes Territoires, Julien Denormandie, lors d'un déplacement dans le nord.
Il s'agit de quartiers d'habitat social "de plus de 5.000 habitants" présentant "des dysfonctionnements urbains importants" avec "des enjeux de mixité scolaire", en bref les quartiers "les plus dans le besoin", avaient prélablement précisé leurs ministères.

Mesure phare du rapport Borloo sur la politique de la ville, les "cités éducatives" visent à "intensifier les prises en charges éducatives des enfants à partir de 3 ans et des jeunes jusqu'à 25 ans, avant, pendant, autour et après le cadre scolaire".

"C'est par l'école qu'il est possible de lutter à la racine contre les déterminismes et les assignations, c'est par l'école qu'on élève le niveau général et qu'on œuvre à la justice sociale. Les cités éducatives, dont le cœur est le collège du quartier, vont permettre de fédérer tous les acteurs et d'offrir aux enfants une éducation de qualité sur le temps scolaire, périscolaire et extrascolaire", a précisé Jean-Michel Blanquer.
 

Une enveloppe de 100 millions d'euros


Dédoublement des classes, dispositif "devoirs faits", scolarisation obligatoire dès 3 ans, "ce plan vise à mieux coordonner et à renforcer les dispositifs existants".

Une soixantaine de quartiers devraient recevoir ce label à partir de juillet 2019. Il sera attribué aux territoires "qui montrent leur détermination à faire de l'éducation une grande priorité partagée".

Ces quartiers pourront bénéficier d’une enveloppe de 34 millions d’euros de crédits par an, soit près de 100 millions d’euros de 2020 à 2022, attribués par le ministère de la Ville.

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus