Pays de la Loire : gare à la leptospirose, prenez vos précautions

La leptospirose est une maladie d’origine microbienne, une bactérie transmise par l’urine des rongeurs. Le risque de contamination est faible pour l’homme, mais il existe. Il est plus important pour les chiens.
Des ragondins peuvent transmettre une maladie à l'homme la Leptospirose
Des ragondins peuvent transmettre une maladie à l'homme la Leptospirose © POLLENIZ
Adeptes d’activités en eau douce, prenez quelques précautions pour éviter d’être contaminés par la leptospire. L’été chaud est propice aux activités de baignade, de pêche ou d’activités nautiques en eaux libres, tel que fleuve ou lac.

La leptospirose, également appelée "la maladie des rats", est peu connue et largement sous-estimée. La maladie leptospirose est déclenchée par des bactéries appelées Leptospires.

"L’hôte le plus fréquent et le plus classique est le rat. Ils sont capables de porter les leptospires et de les excréter dans leurs urines, explique Didier Schmidt Morand, vétérinaire à Nantes, "ce vecteur est partout, on dit que dans une grande ville comme Nantes ou autre, on a entre un à deux rats par habitant. On peut très bien imaginer que la leptospire peut-être transmise par cet animal dans la nature ou ailleurs."

Il est rare d’être atteint par cette maladie, mais les chiffres sont en augmentation. En 2018 en Pays de la Loire, il y a eu 49 cas d’hospitalisation dû à la leptospirose, dont huit cas en Loire-Atlantique.

Damien Padiolleau fait partie du réseau Polleniz, sa mission est de réguler la population de ragondins et rats musqués sur l’ensemble des Pays de la Loire avec la participation de bénévoles.
Damien Padiolleau du réseau Polleniz avec un piège pour les ragondins
Damien Padiolleau du réseau Polleniz avec un piège pour les ragondins © POLLENIZ
 

Comment peut-on attraper cette maladie ?

"La contamination peut avoir lieu dans le cadre d’une activité professionnelle, ce sont les personnes qui travaillent dans l’environnement tels que les agriculteurs, les personnes qui travaillent dans les stations d’épuration, les paysagistes ou en animalerie. Mais cela peut également concerner tous les sports nautiques, kayak, baignade, pêche ou chasse" précise Damien Padiolleau.

Il ne faut pas paniquer à l’idée de se baigner dans un plan d’eau, mais il faut être vigilant sur la présence de rongeurs.

Pour Damien Padiolleau du réseau Polleniz, "la meilleure protection est le port des gants pour les professionnels et rester vigilant à l’apparition de symptômes, en parlant à votre médecin de votre activité. Il faut aussi limiter les voies d’entrée dans le corps humain, si on se baigne, les bactéries peuvent rentrer par les muqueuses, par la bouche ou par les yeux. S’il y a une plaie, il faut bien la protéger."
 

Les symptômes

Les premiers symptômes de la maladie peuvent se déclarer entre 2 à 10 jours voire 20 jours. Il n’y a pas de symptômes caractéristiques pour cette maladie.

Selon Damien Padiolleau, "les symptômes sont communs à énormément de maladie pour certains cas :  fièvre brutale avec des douleurs articulaires ou de maux de tête. Je conseille fortement de voir son médecin traitant et de lui préciser que vous avez eu une activité de loisir ou professionnel dans un fleuve, un lac ou un marais. Cela peut aider le médecin pour son diagnostic."

Flash sanitaire spécial leptospirosis / POLLENIZ

 

Une contamination possible pour le chien

"Cette maladie peut attaquer l’homme, c’est un risque réel, mais on va dire qu’il est faible par rapport à son attaque sur un chien" affirme Didier Schmidt Morand, "le chien est beaucoup plus sensible et c’est beaucoup plus risqué pour un chien d’attraper la leptospirose que pour un homme. Il faut reconnaitre aussi qu’un chien va lécher et boire dans une flaque d’eau et va faire des choses que nous, les humains, normalement nous n’allons pas faire."

Un petit conseil pour nos animaux de compagnie : pour un chien qui va à la chasse par exemple dans des marais, il est conseillé de le faire vacciner, les chats, eux, n’attrapent pas cette maladie.
 

Où trouver des lieux de baignade sains ?

L’ARS des Pays de la Loire précise qu' "habituellement en amont de la saison estivale, nous confions à POLLENIZ le soin d'une évaluation de la population de ragondins au niveau des zones de baignade suivies dans le cadre du contrôle sanitaire. Cette action dans le contexte COVID n'a pu être mise en oeuvre en amont de la saison estivale 2020."

Il est conseillé de consulter la page internet baignade de l’ARS des Pays de la Loire où vous pouvez trouver un onglet "Leptospirose"

Au niveau national, chaque année il y avait environ 350 cas. Depuis 2014 sont dénombrés 600 à 700 cas de personnes touchées par la leptospirose en France Métropolitaine.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs santé société chasse animaux nature