• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Procès Xynthia : prison ferme à nouveau requise en appel contre les anciens élus de La Faute-sur-Mer

René Marattier, ancien maire de La Faute-sur-Mer (Vendée). / © GUILLAUME SOUVANT / AFP
René Marattier, ancien maire de La Faute-sur-Mer (Vendée). / © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Au terme de 3 heures de réquisitoire, Thierry Phelippeau, l'avocat général, a demandé 4 ans de prison ferme dont 2 avec sursis contre René Marratier, maire de La Faute-sur-Mer de 1989 a 2014. L'avocat général a également demandé  l'impossibilité d'exercer une fonction publique.

Par France 3 Pays de la Loire

Des peines de prison ferme ont à nouveau été requises mardi en appel contre les anciens élus de La Faute-sur-Mer (Vendée), rejugés à Poitiers pour la mort de 29 personnes dans la station balnéaire lors de la tempête Xynthia, en février 2010. L'avocat général, Thierry Phelippeau, a demandé à la cour d'appel de condamner René Marratier, maire de la station balnéaire de 1989 à 2014, à quatre ans de prison, dont deux ferme, et son ancienne adjointe à l'urbanisme, Françoise Babin, à deux ans de prison, dont 15 mois ferme, et 75.000 euros d'amende, pour "homicides involontaires". 18 mois de prison ferme dont 9 mois avec sursis ont été requis contre son fils, Philippe Babin qui avait en charge la digue de la Faute sur mer.

Les 3 prévenus sont jugés depuis le 16 novembre devant la cour d'appel de Poitiers pour "homicide involontaire" et "mise en danger de la vie d'autrui". Le 28 février 2010 la tempête Xynthia avait fait 29 morts à la Faute sur Mer.
Ce mercredi midi et jeudi, la parole va être donnée à la défense. Les avocats des prévenus plaideront la relaxe estimant qu'ils ne sont pas responsables dans cette affaire même si des failles ont été reconnu notamment par l'ancien maire de la commune.
A l'issue de ce procès, le jugement sera mis en délibéré. Il ne sera connu que dans quelques semaines, sans doute autour de la fin Février 2016.

En première instance Rene Marratier avait été condamné à 4 ans de prison ferme. Françoise Babin a 2 ans ferme, Philippe Babin a 18 mois ferme.

Sur le même sujet

Hellfest 2019 : retour sur la conférence de presse de Ben Barbaud

Les + Lus