Quand les espèces rares du Puy du Fou se rendent au salon de l'agriculture à Paris #SIA2016

Le salon de l'agriculture ouvre ses portes ce samedi à Paris. Parmi les animaux présentés, quelques-uns sont des habitués des foules et des applaudissements : les espèces rares du Puy du Fou.

Pour sa 4ème participation au salon de l'agriculture, l'animalerie puyfolaise présente 21 animaux de son conservatoire.
"Pendant longtemps, certaines espèces ont été complètement abandonnées. Aujourd'hui, elles retrouvent un intérêt, par exemple, la chèvre des fossés pour l'éco-pâturage" explique Frédéric Bourdaud le responsable animalerie et cavalerie du Puy du Fou.

Ces chèvres des fossés, surnommés les débroussailleuses, séduisent les petits parisiens. Il  ya encore dix ans pourtant, les éleveurs les délaissaient : "Elles ne faisaient pas de lait, elles ne faisaient pas de viande" raconte Aurélie Guilloteau soigneuse animalière au Puy du Fou, "les gens ça ne les intéressaient pas alors qu'aujourd'hui, avec l'éco-pâturage, on lui a trouvé un débouché"

Luciole et Lavande font aussi partie du voyage à Paris. Les deux porcs de Bayeux vont participer au concours du même nom, organisé sur le salon.

Tous ces animaux sont amenés à jouer la comédie dans les spectacles du Puy du Fou. Leur rôle est choisi en fonction de leur caractère, comme par exemple les moutons de Belle Ile, une race abandonnée aujourd'hui car les agneaux doivent être élevés au biberon : "C'est une race très sympathique, facile à manipuler. C'est une race qui marche très bien à la corde" raconte encore Aurélie "nous on les utilise en spectacle, pour la Cinéscénie. Ce sont des enfant =s de 5-6 ans qui les prennent en corde et qui les promènent sur la scène sans problème".

Le salon de l'Agriculture débute ce samedi 27 février à Paris. il s'achèvera le 6  mars prochain.

reportage avant le départ des animaux pour le salon de l'agriculture parisien :


 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité