Reconfinement : en Loire-Atlantique et Vendée, les activités nautiques, de plaisance et de plongée de loisir interdites

Un arrêté pris par la préfecture maritime de l'Atlantique, suite au reconfinement, confirme que les activités nautiques sont limitées. La préfecture rappelle la nécessité de rester chez soi et de reporter ses sorties en mer.
L'activité des ports de plaisance (ici celui de Saint-Gilles-Croix-de-Vie) n'en sera pas chamboulée en cette période où les sorties sont peu nombreuses.
L'activité des ports de plaisance (ici celui de Saint-Gilles-Croix-de-Vie) n'en sera pas chamboulée en cette période où les sorties sont peu nombreuses. © France Télévisions Damien Raveleau
Vous pensiez pouvoir vous confiner à bord de votre yacht au large de La Baule ? C'était une bonne idée, mais non, ce ne sera pas possible.

La préfecture maritime de l'Atlantique vient de publier un arrêté apportant quelques précisions concernant le décret instituant un retour au confinement. Elle confirme que la pratique de loisir des activités nautiques, de plaisance et de plongée est interdite. 

Dans un arrêté publié ce 2 novembre, la préfecture maritime donne toutes les précisions concernant les activités autorisées ou non. 

Ainsi, les activités pratiquées par des sportifs professionnels restent autorisées. Le Vendée Globe pourra avoir lieu, car si les manifestations nautiques sont interdites, ne sont pas concernées celles qui rentrent dans le cadre du maintien de l’activité des sportifs professionnels et de haut niveau.

Les marins-pêcheurs pourront également continuer de sortir en mer, en fait, toutes les activités professionnelles demeurent autorisées.
 

Sorties scolaires autorisées

Les sorties dans le cadre scolaire, périscolaire, universitaire sont également autorisées, ainsi que le transport de passagers. 

Vous ne pouvez pas hisser les voiles pour vous aérer mais, si la navigation est nécessaire pour mettre votre voilier en hivernage ou vérifier son mouillage (s'il est hors d'un port), c'est possible.

La navigation dans le cadre d’une mission de service public ou d’une opération de sauvetage reste, heureusement autorisée.

La préfecture conclut en précisant que les contrevenants seront sanctionnés. Des contrôles seront effectués par les services de l'Etat, qui eux, peuvent continuer de sortir.










 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nautisme mer nature coronavirus/covid-19 santé société confinement