Régionales 2021 : Matthieu Orphelin invité de Dimanche en Politique, écologistes et socialistes, l'impossible union

Écologistes et socialistes en sont convaincus : pour reconquérir la Région Pays de la Loire en juin prochain, ils doivent absolument s'unir. Mais cette union s'annonce difficile. Dimanche en Politique avec l'écologiste Matthieu Orphelin, c'est ce dimanche 21 mars à 11.25

Matthieu Orphelin, invité de Dimanche en Politique
Matthieu Orphelin, invité de Dimanche en Politique © France Télévisions

►Voir ou revoir l'émission enregistrée ce vendredi 19 mars

durée de la vidéo: 27 min 54
Dimanche en politique avec Matthieu Orphelin

Dans les Hauts de France, l'eurodéputée écologiste Karima Delli a réussi un tour de force pour les élections régionales : réunir derrière elle, toutes les forces de Gauche, de la France insoumise au Parti Socialiste… Une liste d'union pour l'instant unique en France : en Auvergne-Rhône-Alpes pas d’accord, en Ile de France non plus… Et en Pays de la Loire, cela semble mal parti.

Sur la ligne de départ, deux députés : l'écologiste, ex-LREM, Matthieu Orphelin. Et le socialiste Guillaume Garot, ancien maire de Laval. Ces deux-là se connaissent, appellent à l’union de leurs forces depuis des mois… Mais vont pourtant probablement partir chacun à la tête de leur liste au 1er tour des élections régionales le 13 juin.

Pour Guillaume Garot, 1er parti en campagne dès l’été 2020, pas question de laisser sa place de N°1… Ses arguments : l’expérience (maire, ministre), les bons scores des socialistes aux municipales dans les villes des Pays de la Loire, où aucun écologiste n’a conquis de mairie, contrairement à d’autres régions.

Pour Guillaume Garot, pas question de laisser sa place de n°1

Matthieu Orphelin, lui, veut profiter de la dynamique qui porte les Verts depuis les élections européennes. La liste menée par Yannick Jadot était alors arrivée en 3ème position en Pays de la Loire, avec 15,5%... Plus du double du score des socialistes dans notre région.

Matthieu Orphelin, un parcours politique sinueux

Et la crise sanitaire met plus que jamais en avant les idées vertes.

Alors pour les écologistes, l’heure n’est plus aux seconds rôles. Ils veulent jouer les 1ers, en tête de liste, derrière laquelle se rangeraient les socialistes.

C’est le credo de l'eurodéputé Yannick Jadot, potentiel candidat écologiste à l'élection présidentielle, qui dans son tour de France des soutiens aux candidats verts, a fait étape en Pays de la Loire, ce vendredi pour soutenir Matthieu Orphelin.

Yannick Jadot, un soutien de poids pour Matthieu Orphelin

Matthieu Orphelin, lui, est plus nuancé que l’eurodéputé. Pour décider de la tête de liste, il propose de sonder les habitants des Pays de la Loire

Écologistes-socialistes : quelle tête de liste ?

Pour faire basculer la région, PS et écologistes en sont convaincus, ils doivent s’unir, mais ce sera donc peut-être seulement au soir du 1er tour.

Ils ont pourtant entre les mains un indicateur alarmant : un sondage, commandé à la mi-janvier par les Verts. Il est sans appel. En cas d’union, leur liste arriverait en tête au 1er tour. Si chacun part de son côté, ils se retrouvent loin derrière la présidente sortante LR Christelle Morançais et le très probable candidat LREM, François de Rugy…

Jouer la dynamique uniquement dans l’entre-deux tours est donc risqué. Mais les deux candidats sont bien partis pour le prendre, ce risque.

Avec en tête, une date butoir : le 10 mai. C’est ce jour-là, au plus tard, que les listes pour le 1er tour devront être déposées… Qu’elles soient d’union ou pas.

Dimanche en Politique : Matthieu Orphelin, ce dimanche 21 mars à 11h25

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
dimanche en politique politique parti socialiste europe écologie les verts