Enquêtes de région : des animaux et des hommes ou la quête du bien-être animal - mercredi 17 février à 23h05

Bien-être animal, domestication, végétarisme, parcs animaliers, espèces protégées : la relation entre l'Homme et les animaux soulève bien des thématiques et des questions. Mathieu Guillerot et ses invités y répondent dans Enquêtes de région. À suivre mercredi 17 février à 23h05.

Ce mois-ci, l’équipe d’Enquêtes de région se rend au bioparc de Doué-La-Fontaine où se trouvent 1400 animaux sur 17 hectares.
Ce mois-ci, l’équipe d’Enquêtes de région se rend au bioparc de Doué-La-Fontaine où se trouvent 1400 animaux sur 17 hectares. © Jérôme Plessy

►Découvrez l'émission ici ►

C’est une relation qui interroge depuis le début de l’humanité, celle entre l’Homme et l’animal. Animaux domestiques, d’élevage ou encore espèces exotiques, tous ne connaissent pas le même destin. Mais la question de leur bien-être s’impose chaque jour un peu plus au cœur de la société…

Zoo de la Flèche : le bien-être animal comme valeur centrale

Pour les parcs zoologiques, la question du bien-être animal s'est progressivement imposée comme une valeur centrale. De l'organisation de l'espace aux soins quotidiens, en passant par le suivi régulier de la santé des animaux : le bien-être est pris en compte dans chaque aspect de la vie des animaux. Exemple au zoo de la Flèche en Sarthe.

Ce mois-ci, l’équipe d’Enquêtes de région se rend également au bioparc de Doué-La-Fontaine où se trouvent 1400 animaux sur 17 hectares.

Nous y rencontrons le directeur François Gay qui raconte l'histoire de ce parc familial  mais aussi le vétérinaire du parc Rudy Wedlarski pour évoquer la santé des animaux.

Passage également par le refuge SPA de Pornic où la responsable Leslie Linard nous explique le parcours d'adoption d'un animal.

Hazina, la femelle rhinocéros arrivée d'Angleterre au Bioparc de Doué-la-Fontaine fin 2020

Le Bioparc de Doué, dans le Maine-et-Loire, accueille depuis la fin décembre 2020 un nouveau pensionnaire de poids... Une jeune femelle rhinocéros provenant d'un zoo anglais. Un transfert mouvementé compte tenu du contexte sanitaire et de l'actualité; mais qui doit permettre au parc zoologique de contribuer à développer cette espèce fortement menacée dans les prochaines années.

 

Une évolution qui pousse les responsables politiques, les industriels de l’alimentaire ou encore les nombreux zoos et parcs animaliers des Pays de la Loire à évoluer, à se réinventer et souvent sous la pression d’associations de défense de la cause animale.

Le Delphinarium de Port-Saint-Père sous l’œil des associations

Nombreuses sont les associations de défense des animaux à critiquer l'emploi de dauphins dans des parcs animaliers. Parmi lesquelles, "One Voice" et "C'est Assez" qui militent et enquêtent depuis des années contre les 3 Delphinariums français. Ces structures hébergent en tout une trentaine de dauphins et 4 orques. Parmi lesquels, Planète Sauvage.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature enquêtes de région à l'antenne vos rendez-vous