Incendie à Saint-Georges-de-la-Couée : les ossements sont ceux de l’homme

Les analyses ADN ordonnées après l'incendie d'une maison à Saint-Georges-de-la-Couée (Sarthe) viennent de parler. 

Ce sont nos confrères du Maine Libre qui révèlent ce midi l'information recueillie auprès du parquet du Mans: les ossements retrouvés à l'époque des faits sont ceux d'Eitel Brandenburg, le conjoint porté disparu.

De son côté la Gendarmerie, contactée par France 3 Maine, précise que les restes d'une arme d'épaule ont également été retrouvés aux côtés des ossements. 

La femme toujours disparue


Un appel à témoin est donc maintenu partiellement, il avait été lancé par la gendarmerie de la Sarthe pour tenter de retrouver le couple de retraités d'origine allemande dont la femme, Elisabeth Homke, reste donc toujours recherchée.