24 Heures du Mans virtuelles : c'est parti pour 24 heures de course sur internet

Ils sont plus de 200, pilotes professionnels et joueurs amateurs à participer à l'événement. Pour la premiére fois la course mythique se déroule sur internet à partir de ce samedi 13 juin pour 24 heures.  En attendant le retour des bolides sur le circuit du Mans les 19 et 20 septembre prochain.

Les tribunes seront virtuellement pleines les 13 et 14 juin prochain pour le départ des 24 Heures du Mans Virtual
Les tribunes seront virtuellement pleines les 13 et 14 juin prochain pour le départ des 24 Heures du Mans Virtual © ACO/D.R.

Tout va se passer comme si cette 88ème édition des 24 Heures du Mans devait se dérouler comme prévu les 13 et 14 juin prochains. 

Le départ a été donné ce samedi 13 juin à 15 heures (heure de Paris) pour une course unique de 24 heures. L'épreuve virtuelle, comme sa grande sœur, connaîtra son lot d'accidents, de pépins techniques, de tactiques de course, de ravitaillements, de changements de pneumatiques et de pilotes.

La course c'est à suivre ici:


Chaque équipe compte au moins deux pilotes professionnels et, au maximum, deux pilotes spécialistes du e-sport, des sim racers.

Maxime Lictevout et Etienne Breil de France3 Maine ont rencontré Maxime Brient, pilote E-sport et régional de l'étape. Leur reportage:

24 Heures du Mans virtuelles : c'est parti pour 24 heures de course sur internet

 



50 voitures, un peu moins qu'en réel, sont alignées sur la grille de départ, mais respectent les différentes catégories de bolides.
L'épreuve fait la part belle aux batailles entre les constructeurs automobiles et les meilleures équipes du championnat d'endurance comme en atteste la présence de Ferrari, de Porsche, d'Aston Martin ou encore du Toyota Gazoo Racing, double vainqueur des 24 Heures. 

© ACO/D.R.

Les explications de l'ACO, l'Automobile club de l'Ouest, organisateur de la course réelle et virtuelle sont limpides : "L’objectif n’est pas de proposer une réplique de la liste des engagés des 24 Heures du Mans, septième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) désormais prévue les 19 et 20 septembre, mais de mettre en lumière cette classique de l’endurance et d’offrir 24 heures de très grand spectacle pour les concurrents et les fans du monde entier, pendant cette période d’inactivité en piste, conséquence de l’épidémie de coronavirus."

© ACO / D.R.

Ce qui rend cette course virtuelle possible, c'est le jeu rFactor 2. Ce dernier permet une simulation parmi les plus réalistes du circuit sarthois et peut créer des conditions météorologiques aléatoires et rendre possible toutes les stratégies de course utilisées sur la vraie piste.

Les concurrents seront munis d'un PC pouvant supporter le jeu et d'un kit volant/pédalier de simulation. Comme le jeu se joue en ligne, avec tous les autres participants en temps réel, il faut aussi disposer d'une très bonne connection à internet.

Vous pouvez découvrir la qualité de la simulation dans l'extrait ci-dessous.

Parmi les engagés de cette course virtuelle, on retrouve plusieurs stars de la Formule 1, à l'image de Fernando Alonso, vainqueur des deux dernières éditions réelles de l'épreuve : Charles Leclerc, Lando Norris, Pierre Gasly, Max Verstappen ou  encore Antonio Giovinazzi et Jenson Button.

Une liste de noms prestigieux à laquelle s'ajoute celle, moins connue, mais tout aussi redoutable des meilleurs sim racers, des pilotes de jeux vidéos engagés dans des équipes mondiales e-sports, spécialistes de jeux de sport en ligne.

Le tout sera retransmis en direct sur les plateformes digitales de l'ACO et du championnat d'endurance (WEC) avec un vrai plateau télé semblable à celui utilisé pendant les vraies 24 Heures. Bref, l'organisateur mise quand même sur du grand spectacle pour faire patienter les fans.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
24 heures du mans sport auto-moto économie technologies
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter