replay

24h du Mans. 100 ans de passion automobile

Les 10 et 11 juin prochain, le monde entier aura les yeux rivés sur Le Mans pour fêter le centenaire des 24h. Une course de légende qui s'est construite au fil des ans et qui doit aujourd'hui relever de nouveaux défis. Enquêtes de Région "Le Mans, 100 ans de passion automobile", à voir ce mercredi 10 mai à 23h.

Les 24h soufflent leur 100ᵉ bougies et 300 000 spectateurs sont attendus pour célébrer cette course de légende. Mais au-delà des festivités, comment ce mythe des 24 heures s’est-il construit au fil des années ? Sur le terrain sportif, mais aussi dans l’imaginaire collectif ? 

Quelles retombées économiques attendues ? Et quels nouveaux défis à relever demain, en terme environnemental notamment ?

Mathieu Guillerot et les équipes de France 3 Pays de la Loire sont allés sur la piste des amoureux des 24h : organisateurs, anciens et futurs pilotes, passionnés de mécaniques, mais aussi à la rencontre de ceux qui montrent du doigt l'empreinte carbone d'une telle discipline sportive.

Top départ !

Une course mythique

Que l'on soit passionnés, amateurs ou complétement insensibles aux sports automobiles, s'il y a bien une course connue de tous et qui rayonne dans le monde entier, c'est celle des 24h du Mans.

Lorsque la course a vu le jour en 1923, l’idée était de permettre aux constructeurs de tester leurs prototypes, ceux qui allaient devenir les voitures de demain. Ce circuit de 13,6 km avec ses 38 virages et sa ligne droite mythique est devenu une référence dans le monde de l'automobile. 

La course des 24h du Mans entre dans la légende avec de grandes victoires, des records pour certains pilotes et constructeurs, et des nations devenues reines de l’épreuve. Une histoire faite de succès, mais aussi de drames. Tous les ingrédients pour en faire une course mythique...

durée de la vidéo : 00h02mn17s
Enquêtes de Région - Reportage rétrospective des 24h du Mans ©France Télévisions/D. Jouillat/R. Wagenaar/J. Fagot

Une histoire que l'ancien pilote Yves Courage connaît bien. Après une première participation en 1977, le célèbre coureur français aura relevé 10 fois le défi des 24h du Mans. En 1981, il passe de l'autre côté et devient constructeur avec la création de l'écurie "Courage Compétition", une expérience sur laquelle il revient avec Mathieu Guillerot sur la piste du circuit.

durée de la vidéo : 00h00mn45s
Enquêtes de Région - Extrait avec Yves Courage ©France Télévisions/P. Tosi

Des retombées économiques

Si le circuit du Mans fait parler de lui à l'occasion des 24h autos, motos ou encore camions, il est aussi le lieu de nombreux événements. L'Automobile Club de l'Ouest veille à ce que le circuit tourne toute l'année en diversifiant ses activités. Hormis les événements d'entreprise, le circuit reçoit de nombreuses activités comme des baptêmes de piste, des écoles de pilotage ou encore du karting. Il est aussi un lieu très prisé pour les tournages et son musée connaît un franc succès.

Un circuit rentable tout au long de l’année et qui avec le centenaire va rapporter gros… 300 000 passionnés sont attendus pour souffler les 100 bougies et 200 millions d’euros sont estimés de retombées financières entre les billets, les restaurateurs et les hôteliers.

Une manne financière pour l’ensemble de la Sarthe et même au-delà…

Un reportage avec les interviews de : Vincent Beaumesnil (directeur sport et infrastructures de l'Automobile Club de l'Ouest), Philippe David (hôtelier) et Dominique Le Méner (président du conseil départemental de la Sarthe)

durée de la vidéo : 00h03mn21s
Enquêtes de Région - Les retombées économiques des 24h du Mans ©France Télévisions/N. Marot-Saferis/C. Proult/L. Lefol

Un défi écologique

La course automobile n'est pas la discipline sportive la plus écoresponsable, loin de là. Pour ses détracteurs, les 24h du Mans s'apparentent à 24h de pollution avec un bilan carbone jugé catastrophique.

L'Automobile Club de l'Ouest réagit et souhaite relever le défi d'une course plus responsable en investissant dans la recherche. Ainsi, la course 24h du Mans veut se réinventer pour réduire son empreinte carbone et participer à la lutte contre le réchauffement climatique.

Carburants renouvelables, compensations des émissions de CO2 et baisse de la pollution émise par les spectateurs eux-mêmes. Les organisateurs soulignent les efforts réalisés…

Alors, progrès tangibles ou greenwashing ?

Reportage avec les interviews de : Jérôme Lazache (en charge de la responsabilité sociétale des entreprises RSE pour ACO) et Isabelle Sévère (adjointe EELV au maire du Mans)

durée de la vidéo : 00h02mn59s
Enquêtes de Région - L'empreinte carbone des 24h du Mans ©France Télévisions/J. Poirier/C. Proult/C. Person

Un article écrit en collaboration avec Mathieu Guillerot

Les invités de l'émission :

  • Fabrice Bourrigaud - Directeur du Musée des 24 heures du Mans
  • Yves Courage - Pilote et collectionneur
  • Pierre Fillon - Président de l'Automobile Club de l'Ouest
  • Jean-Pascal Gayant - Économiste du sport

Également dans l’émission des reportages :

  • L'Angleterre et les 24h du Mans
  • Retour sur les grands moments des 24h du Mans
  • Chenard et Walcker, le premier constructeur à remporter les 24h du Mans
  • L'engouement populaire
  • Un simulateur de conduite pour les apprentis pilotes
  • L'empreinte carbone des 24h du Mans
  • Steve McQueen en tournage aux 24h du Mans
  • Les retombées économiques pour Le Mans
  • Histoire de Jean Rondeau

►Enquêtes de Région : Le Mans, 100 ans de passion automobile, ce mercredi 10 mai à 22h50 sur France 3 Pays de la Loire

► À voir dès maintenant sur france.tv dans notre collection Enquêtes de Région 

► Retrouvez l'ensemble de nos programmes sur france.tv

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité