24h du Mans 2023. La mythique Porsche 917 fait la star au musée du circuit

durée de la vidéo : 00h02mn19s
Musée des 24h du Mans met à l'honneur la légendaire Porsche 917 ©France Télévisions

Devenu un incontournable de la course automobile, les 24h du Mans attirent chaque année des milliers de spectateurs. Pour célébrer les cent ans du circuit, le musée historique met à l'honneur la célèbre Porsche 917, la voiture référence des 24 Heures.

Au Mans, une voiture brille plus que d'autres. Iconique pour ses victoires, mais terrifiante pour celui qui l'a conduit, dans les années 70, la Porsche 917 fait l'unanimité sur les circuits.

Aujourd'hui, exposée dans le musée des 24h du Mans, elle repose auprès de grandes institutions de l'automobile comme Audi, Bentley, Jaguar et bien entendu Ferrari. Dans cet établissement historique, la Porsche 917 est "la voiture de course" par excellence. L'occasion pour les plus passionnés de dévier vers le musée avant de grimper dans les tribunes du fameux circuit du Mans.

Situé derrière les tribunes du circuit, le musée offre un grand panel de véhicules de collection, de maquettes, de logos et de moments historiques qui retracent cent ans de courses emblématiques.

"Cette voiture est conçue pour Le Mans"

800 kg, un moteur à refroidissement à air d’environ 600 chevaux pour une vitesse de pointe à 388 km/h, "cette voiture était moderne avant l’heure", raconte Nicolas Pelletier, guide conférencier au musée des 24h.

Mais au départ, le doute survolait la 917. "Les pilotes se plaignaient de cette voiture. Elle était extrêmement puissante et atteignait des vitesses considérables, mais elle ne tenait pas la route", révèle Nicolas Pelletier.

"Quand je l'ai testé, j’ai vraiment pu me rendre compte qu’à l’époque, les pilotes étaient des fous ou plutôt des héros, parce qu’ils jouaient leur vie."

Romain Dumas

Ancien pilote Porsche

L’heure du renouvellement, l’heure de la domination

La Porsche 917 a été rapidement une tête d’affiche dans les courses automobiles, mais le constructeur allemand ne souhaitait pas parler de concurrence, même contre Ferrari.

Porsche a donc "relevé légèrement l’arrière et rallongé la voiture", nous apprend Nicolas Pelletier, guide conférencier au musée des 24h.

Cette voiture sera finalement un succès, au point d’être baptisée "Le Monstre". De simples réajustements lui ont permis d’écrire son histoire et de se bâtir une renommée autour de ses multiples victoires.

Le musée des 24h, fief des plus grandes voitures

Théâtre des rêves pour certains, terrain de jeu pour d’autres, le circuit du Mans regorge d’histoire et propose aux plus curieux d’atterrir au musée historique du circuit avant de poser le pied sur le béton manceau.

Situé au sud du Mans, devant la passerelle "Don Panoz" du circuit, 140 voitures de course sont exposées à la foule. Parmi elles, la mythique Porsche 917. Pour célébrer les cent ans du circuit, du lundi 5 juin au dimanche 11 juin, le musée des 24h du Mans ouvre ses portes gratuitement aux visiteurs en possession d'un billet "semaine" ou "week-end".

Pour les curieux à l'année, le musée est accessible à partir de 4,50 euros pour les 10/18 ans en tarif réduit (7,50 euros en tarif plein), à 10 euros maximum pour les adultes en tarif plein. Il est ouvert tous les jours au public, à partir de 10h jusqu'à 19h.

Le programme des 24h du Mans

Le 10-11 juin 2023 est un week-end d'exception en automobile, notamment pour les dirigeants du circuit qui s'apprêtent à organiser "the event". Pour rappel, les 24h du Mans est la plus grande course au monde.

Spectateurs et spectatrices, téléspectateurs et téléspectatrices, trois dates sont à retenir :

Le vendredi 9 juin :

  • 14h : les pilotes feront la grande parade jusqu'à 16h30.

► Un événement à suivre en direct sur France 3 Pays de la Loire et sur france.tv

  • 19h : le défilé du centenaire des plus célèbres voitures ayant participé aux 24h du Mans.
  • 22h15 : un concert réunira tous les spectateurs de cette édition 2023, avec en première partie : le Dj Bob Sinclar.

Le samedi 10 juin, jour de course :

  • 14h à 16h : une cérémonie va avoir lieu, avec la mise en épi des voitures, l'arrivée du drapeau tricolore par hélicoptère et la Patrouille de France qui survolera le circuit.
  • 16h : le top départ des 24h du Mans 2023.

Le dimanche 11 juin :

  • 16h : les pilotes traverseront la ligne d'arrivée du circuit édition 100.

Comment fonctionne la course des 24h du Mans ?

Ce samedi 11 juin, 195 pilotes vont démarrer à bord de leur véhicule, à partir de 16h. Trois catégories phares à suivre : les Hypercar, les LMP2 et les LMGTE.

Les Hypercar sont les voitures les plus puissantes de la compétition. Elles remplacent l'ère de la LMP1 dont les performances avaient atteint leur apogée. Plus lourdes, de 875 kilos à 1030 kilos et donc moins rapides que la LMP1 de 2017, l'Hypercar reste le "mastodonte" du circuit manceau.

Aux 24h du Mans, le groupe d'Hypercar est maigre par rapport aux autres catégories. Pourtant, ces voitures de course sont les grandes favorites depuis leur mise en scène en 2021.

L'an dernier, le constructeur japonais Toyota, représenté par Sébastien Buemi, Brendon Hartley et Ryo Hirakawa, a remporté la course chez les Hypercar. Chez les LMP2, ce sont Antonio Felix Da Costa, Roberto Gonzalez et Will Stevens qui ont gagné pour Jota Sport.

Cette année, Toyota sera en grande concurrence avec Ferrari chez les Hypercar. Pour ce qui est des LMP2, l'équipe italienne Prema devra garder un œil sur l'équipe belge de WRT.

► À voir ici tous nos reportages sur les 100 ans des 24h du Mans

► Retrouvez tous nos programmes sur france.tv

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité