Covid-19  - Le Mans : Stéphane Le Foll, "Nous devons nous organiser pour éviter un couvre-feu au Mans" 

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lucas Hobé avec Fabienne Béranger

 Après les annonces d’Emmanuel Macron pour lutter contre le coronavirus – notamment un couvre-feu à 21h dans les grandes métropoles – le maire du Mans Stéphane Le Foll a annoncé de nouvelles mesures locales pour lutter contre l’épidémie. Et surtout sensibiliser aux tests. 
 

Stéphane Le Foll a été très clair jeudi après-midi à l’hôtel de ville du Mans. "Nous devons à tout prix éviter que la situation sanitaire empire, pour ne pas ici aussi être concernés par un couvre-feu " a déclaré le maire manceau, en réaction aux annonces d’Emmanuel Macron pour limiter l’épidémie de Covid-19 en France.  

L’élu sarthois rappelle que Le Mans ne fait actuellement pas partie des villes et métropoles concernées par les restrictions annoncées par le chef de l’Etat. "On est encore loin des taux d’incidence qui ont conduit le gouvernement a instauré un couvre-feu, un confinement partiel. On est autour de 126 cas pour 100 000 habitants au Mans. Les villes dans les zones écarlates sont à plus de 250. Nous avons encore de la marge mais nous devons nous organiser pour être capable de maîtriser la circulation du virus".   

Multiplier les tests 

Dans cette optique, Stéphane Le Foll a indiqué qu’une fiche rappelant les gestes barrières et incitant les Manceaux à se faire tester va être distribuée dans les bars et les restaurants.  

"Il ne faut pas hésiter à se faire tester. C’est gratuit. Aujourd’hui, le nombre de tests pratiqués est très bas. Ce que j’essaye de faire, c’est qu’on se donne tous les moyens de ne pas basculer dans les mesures les plus restrictives" assure le maire qui estime que le "gouvernement doit accélérer sur les tests salivaires".    

L’extension des terrasses conservée 

La mesure d’extension des terrasses des bars et des restaurants "est maintenue" a indiqué Stéphane Le Foll. "Elle a permis d’assurer tout l’été un chiffre d’affaires correct aux gérants et plus la population sera en extérieur, mieux ce sera pour éviter la propagation du coronavirus". 

Suite aux annonces du gouvernement, le maire du Mans a également précisé que les salles municipales ne pourront plus être louées désormais pour organiser des événements festifs ou associatifs.  

"Un point doit être fait avec le Préfet " concernant les cérémonies de mariage à l’hôtel de ville précise Stéphane. Car un arrêté préfectoral du 28 septembre autorisait jusqu’à présent une limite maximale de 30 personnes.  

A noter que le maire du Mans et ses équipes seront également impactés par les mesures du gouvernement en cette situation d’épidémie. Les réunions municipales du Mans et du Mans métropole se tiendront désormais au Centre des expositions afin de respecter un siège d’écart entre les élus.