Le Mans : Marietta Karamanli candidate aux municipales face à Stéphane Le Foll

© France 3 Pays de la Loire
© France 3 Pays de la Loire

La députée PS Marietta Karamanli a annoncé jeudi soir qu’elle se présenterait aux élections municipales de 2020. Une annonce qui ne plait pas au parti Socialiste.

Par Marc Yvard

L’annonce, faite jeudi soir à la Maison pour Tous Jean Moulin, dans les quartiers Sud du Mans, n’a pas surpris les quelque 200 personnes venues assister à son meeting. Il faut dire que cela faisait déjà quelques temps que la rumeur d’une éventuelle candidature circulait.

Députée socialiste de la deuxième circonscription de la Sarthe, proche de Jean-Claude Boulard et engagée depuis 20 ans au Mans, elle nous a confié avoir "mené depuis un an et demi des ateliers et des rencontres" aux côtés de l’association "Dessinons ensemble Le Mans de demain", fondée il y a 18 mois. Ses priorités ? "L’école, l’inclusion, l’écologie, l’habitat, le handicap", le tout autour d’une démocratie participative. Un livret a d’ailleurs été tiré de ces mois de travail.
 

"Une candidature hors des cadres du parti"

L'annonce de la candidature de Marietta Karamanli, saluée par ses partisans, a fait grincer des dents au PS. Quelques heures après ses déclarations, la fédération sarthoise publiait un communiqué de presse déplorant "une candidature hors des cadres du parti", une démarche faite "sans avoir consulté les instances" et ne respectant pas les statuts du parti dont elle est toujours membre.

Même chose au niveau national. Olivier Faure, premier secrétaire du Parti Socialiste, déclarait jeudi sur le plateau de C News qu’il s’en "désolait", "Ça a quel sens de vouloir s’opposer les uns aux autres quand on a peu ou prou les mêmes choses à dire ?"

"Je me donne quelques jours pour essayer de voir si quelque chose est possible, et si rien n’est possible mardi prochain lors de la prochaine réunion du PS je proposerai d’investir Stéphane Le Foll, qui est le maire sortant, parce que je considère que quand on a un maire sortant, et bien sauf à ce qu’il ait commis des erreurs incroyables, ce qui n’est pas le cas, et bien on investit le maire sortant"
a poursuivi Olivier Faure.

Rien toutefois concernant une éventuelle exclusion de la députée sarthoise du parti. Reste à savoir qui sont ses colistiers.
Même si "le temps des noms n’est pas encore venu", comme elle l'a souligné, la présence de l’adjointe au maire du Mans Elen Debost (Europe Ecologie – Les Verts) ce jeudi soir n’a laissé personne indifférent.

► Le reportage de notre rédaction

Le Mans / Municipales 2020 : La député PS Marietta Karamanli sera candidate !

Sur le même sujet

Les + Lus