Grève SNCF : les cheminots sur le marché du Mans

Le deuxième épisode de grève a la SNCF a commencé samedi soir.  Il y a la bataille des négociations avec le gouvernement, et celle de l'opinion.... et les cheminots l'ont livré ce dimanche matin sur le marché au Mans.

Les cheminots sur le marché du Mans pour expliquer les grèves SNCF, le 8 avril 2018
Les cheminots sur le marché du Mans pour expliquer les grèves SNCF, le 8 avril 2018 © Cécile Claveaux - France 3 Pays de la Loire
Les cheminots se sont déplacés ce dimanche matin sur le marché de Pontlieue et celui des Jacobins au Mans pour distribuer des tracts et expliquer leur mouvement de grève. 

"Lorsque l'on tracte à l'arrivée et au départ des trains, on va toucher des gens qui vont travailler, qui sont pressés" a expliqué Philippe Viot, cheminot syndiqué à la CGT, ajoutant "le dimanche matin,on va toucher une population qui prend occasionnellement le train, par exemple des personnes âgées qui voyagent, qui vont voir les enfants."

Les cheminots ont également proposé aux badauds de signer une pétition de défense des gares TER "où sur notre périmètre celle de La Suze-sur-Sarthe est en danger" a précisé la CGT dans un communiqué de presse.

Ils ont prévu deux jours de grève tous les trois jours jusqu'à fin juin dans l'hypothèse où les négociations avec le gouvernement sur la réforme de la SNCF ne leur donneraient pas satisfaction.

Ce dimanche,  35% des personnels indispensables pour faire rouler les trains, conducteurs, contrôleurs, aiguilleurs, se sont déclarés grévistes, contre 48% lors des deux premières journées de mobilisation.
Résultat : le trafic est moins perturbé, avec un TGV et un Intercités sur cinq, un TER et un Transilien sur trois. Mercredi, seulement un TGV sur sept et un TER sur cinq étaient en circulation.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports grève social