Journées du patrimoine : à la découverte du patrimoine ferroviaire du Mans

Les journées du patrimoine sont souvent l'occasion de découvrir des lieux d'histoire fermés au public. Au Mans la SNCF ouvre ainsi ses ateliers, des lieux hérités du riche passé ferroviaire de la ville au 19ème siècle, et faire découvrir ses activités du 21ème.

 

An Mans, le départ de ce TER, 1ère et 2de classe, se déroule comme pour n'importe quel autre départ de train régional. Mais celui-ci n'ira pas plus loin que, Le Mans ! Un court voyage vers l'univers des cheminots, celui que les voyageurs aperçoivent de loin en passant dans les trains. Les ateliers de maintenance, les dépôts des locomotives.

Pour ces journées du patrimoine 2021, à l'occasion des 40 ans de la mise en service du TGV orange vers le sud-est en septembre 1981, la SNCF a décidé d'ouvrir cet "envers du décor" dans ses grands dépôts. Au Mans, la présence cheminote remonte à la seconde moitié du 19ème siècle, quand en 1854 les rails venant de Montparnasse filant vers Rennes et Brest donnent à la ville une opportunité de développement considérable.

Les trains des français

Très vite d'autres lignes vers Nantes via Sablé et Segré, vers Alençon, vers Tours, donnent à la ville un rôle de plaque tournante ferroviaire dans l'ouest. Nécessitant un système de raccordements entre ces lignes. De nos jours, ce système ferroviaire permet toujours aux trains d'être dirigés dans toutes les directions. C'est ce dispositif assez unique que les voyageurs ont pu découvrir depuis le train au cours de ces journées.

Les voyageurs à bord du train sont des clients réguliers ou occasionnels du train. Tous soulignent une forme d'attachement à ce mode de transport. "C'est différent on voit le côté opérationnel d'une entreprise connue à travers la France, c'est sympa" dit l'un. "C'est une entreprise à laquelle on est tous attachés, c'est celle qui nous fait voyager tous les étés ! C'est important de voir l'envers du décor", ajoute une autre.

Sur les voies de service, la découverte de cette rocade ferroviaire qui ceinture la ville du Mans étonne. "Aujourd'hui on accueille des voyageurs en mouvement sur des voies qui ne servent pas au transport des voyageurs, c'est tout à fait inédit de faire cette visite", indique Nicolas Bombera, le directeur des lignes TER Maine-Anjou.

Journées du patrimoine : à la découverte du patrimoine ferroviaire du Mans

Histoire et modernité

Des stations sont prévues pour visiter ateliers ou lieux de formation. Comme ce simulateur de conduite destiné à la formation des conducteurs. Des écrans, des images en mouvement qui "avancent" dès que l'apprenti manipule les leviers. Les cheminots expliquent leur métier, les plus jeunes des visiteurs n'en perdent pas une miette. Près de 600 personnes se sont inscrites pour ces voyages de découverte de l'univers ferroviaire de la SNCF.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
journées du patrimoine culture patrimoine sncf économie