Le Mans : 862 kg de résine de cannabis dans un camion-citerne entre Tours et Vierzon, 4 hommes interpellés

Quatre hommes ont été interpellés jeudi dernier dans le cadre d'un go fast entre Tours et Vierzon. Ils sont présentés au Palais de Justice du Mans ce lundi à l'issue de leur quatre jours de garde à vue.

Les enquêteurs de la Police Judiciaire d’Angers avec l’assistance de la BRI de Nantes, ont intercepté jeudi 11 mars un convoi contenant 862 kilogrammes de résine de cannabis.
Les enquêteurs de la Police Judiciaire d’Angers avec l’assistance de la BRI de Nantes, ont intercepté jeudi 11 mars un convoi contenant 862 kilogrammes de résine de cannabis. © MaxPPP

"Ce jour, quatre hommes âgés de 25 à 64 ans sont présentés au Palais de Justice du Mans à l'issue de la mesure de garde à vue de 4 jours dont ils ont fait l'objet, par les enquêteurs de la Direction Territoriale de la Police Judiciaire d’Angers dans le cadre du démantèlement d’un réseau d’importateurs de produits stupéfiants", a expliqué le procureur du Mans dans une affaire de go fast révélé ce lundi par Ouest-France.

Jeudi dernier, les enquêteurs de la Police Judiciaire d’Angers, aidés de la BRI de Nantes, ont intercepté un convoi contenant 862 kilogrammes de résine de cannabis au terme d'une enquête qui a donné lieu à plusieurs mois d’investigations et de surveillances.

Ce convoi était composé d’une voiture ouvreuse et d’un camion-citerne. Il revenait d’Espagne, et avait pour destination l’Agglomération mancelle.

Les quatre hommes ont été interpellés alors que leur convoi circulait sur l'autoroute A85 entre Vierzon et Tours car les enquêteurs"avaient acquis la certitude, grâce à l'important travail d'enquête réalisé, qu’il s’agissait d’une arrivée importante de produits stupéfiants.".


Une valeur marchande destimée à 3,5 millions

La résine de cannabis saisie était destinée à alimenter l'agglomération mancelle et plus largement la région Pays de la Loire. "La valeur marchande saisie est estimée à plus de 3,5 millions d’euros à la revente", a précisé le procureur de la République du Mans qui ajoute que "7 kilos d’herbe de cannabis et près d'un kilogramme de cocaïne conditionné pour la revente au détail ont également été découverts à l'occasion des perquisitions conduites par les enquêteurs".

Dans cette enquête ouverte par le Parquet du Tribunal Judiciaire du Mans et suivie par un magistrat instructeur du même tribunal, les quatre personnes interpellées doivent être mises en examen ce lundi "des chefs d'infractions à la législation sur les produits stupéfiants (importation, acquisition, détention, offre ou cession), faits pour lesquels la peine encourue est de 10 ans d'emprisonnement".

Leur placement sous mandat de dépôt provisoire va être requis. "La procédure d'instruction va se poursuivre afin de déterminer le rôle de chacun dans les faits ainsi découverts" a ajouté le procureur du Mans.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers justice société