Le Mans : une braderie taille réduite, sécurité oblige

© MaxPPP
© MaxPPP

La traditionnelle braderie de rentrée du Mans a démarré ce samedi matin. Mais pour des raisons de sécurité, cela ressemble plus à une opération commerciale des enseignes du centre-ville étant donné que seuls les commerçants sédentaires sont autorisés à y participer. 

Par Lucas Hobé

En raison du contexte sécuritaire, la braderie du Mans a évolué. Par rapport à l'édition 2015, son périmètre est réduit et se limite au plateau piétonnier de l'hyper centre-ville et à la rue nationale dans sa partie haute.

Les mesures de sécurité ont également été revues. Les accès à la manifestation sont filtrés par du personnel de sécurité et un dispositif au sol.

"Nous avons demandé à ce que des dispositifs de blocage tels que des pots de béton ou des pots de fleurs soient installés sur l'ensemble des rues piétonnes. C'est un véritable compromis qui a été trouvé entre les services de la Préfecture et ceux de la mairie pour permettre à l'événement d'avoir lieu tout en garantissant un très haut niveau de sécurité" indique Juliette Part, directrice de cabinet de la préfète de la Sarthe.

Aucun commerçant ambulant ou particulier

Autre mesure prise pour cette édition 2016 : seuls les 175 commerçants sédentaires sont autorisés à la braderie du Mans cette année. Les commerçants ambulants et les particuliers ne sont pas admis.

L'événement se tiendra aux horaires correspondants aux ouvertures et fermetures des commerces sédentaires. Reste à savoir si cette formule réduite de la braderie du Mans attirera le public.

Le reportage de Willy Colin et Juliette Dubois :
Le Mans : une braderie réduite, sécurité oblige
La traditionnelle braderie de rentrée du Mans a démarré ce samedi matin, mais pour des raisons de sécurité, cela ressemble plus à une opération commerciale des enseignes du centre-ville étant donné que seuls les commercants sédentaires sont autorisés à y participer. Intervenants : Juliette Part, Directrice de cabinet de la préfète de la Sarthe Brigitte Faure, Co-présidente Association Manséa, commerçante - Le reportage de Willy Colin et Juliette Dubois
Intervenants :
  • Juliette Part, Directrice de cabinet de la préfète de la Sarthe
  • Brigitte Faure, Co-présidente Association Manséa, commerçante

Sur le même sujet

Gesvre : une famille d'artistes hors norme les Poincheval

Les + Lus