Le Mans fait son cirque : une dix-huitième édition sous le signe de la maturité

Un an sur deux, le festival se retrouve dans le quartier des Sablons, le long de la promenade Newton. / © Ville du Mans
Un an sur deux, le festival se retrouve dans le quartier des Sablons, le long de la promenade Newton. / © Ville du Mans

Le festival de la création contemporaine du cirque franchit cette année une nouvelle étape dans son développement. Une tournée en région et un soutien appuyé aux compagnies émergentes sont les deux moteurs du festival qui entend devenir Pôle national cirque, le premier en Pays de la Loire.

Par Yann Ledos

Plus de 20 spectacles, 80 représentations et presque 15 jours de présence sur la promenade Newton dans le quartier des Sablons : voilà un court résumé de cette dix-huitième édition du Mans fait son cirque.

Avec des pointures de la création circassienne contemporaine, comme le sarthois Johann Le Guillerm (en résidence inédite de trois ans sur le territoire manceau) ou encore Chloé Moglia, le festival entre dans une dimension nouvelle, plus attractive et plus exigeante.
La Spire, une création de Chloé Moglia et de la Compagnie Rhizome pour six acrobates / © Jean-Louis Fernandez
La Spire, une création de Chloé Moglia et de la Compagnie Rhizome pour six acrobates / © Jean-Louis Fernandez
Pour dynamiser ce nouveau rayonnement, Le Mans fait son cirque propose cette année un spectacle itinérant en région Pays de la Loire. 

En déplacement à Chateau-Gontier dans la Mayenne, à Nantes ou encore à Saint-Barthélémy-d'Anjou, la compagnie réunionnaise Cirquons Flex est allé à la rencontre du public ligérien avec son conte circassien, baptisé Appuie-toi sur moi.
La compagnie Cirquons Flex en tournée dans les Pays de la Loire. / © Ian Grandjean
La compagnie Cirquons Flex en tournée dans les Pays de la Loire. / © Ian Grandjean
Outre des workshops, des ateliers et des rencontres à destination des professionnels du cirque et du spectacle vivant, le festival investit aussi le champ musical.

Pas moins de quatre concerts gratuits sous chapiteau émailleront l'édition 2019, en lien direct avec le cirque puisque certaines formations, comme Pineapple ou encore Les Elles, joueront aussi leur spectacle de cirque durant le festival.
Le duo Les Elles sera en concert le 30 juin et en mode cirque du 27 au 29 juin. / © D.R.
Le duo Les Elles sera en concert le 30 juin et en mode cirque du 27 au 29 juin. / © D.R.
À noter qu'il n'y a pas de parade cette année : désormais biennale, elle se déroulera l'an prochain en centre-ville, tout comme le reste du festival. 

► À découvrir le teaser du festival



 

Sur le même sujet

Les + Lus