• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le Mans : à l’hôpital, les enfants vont au bloc opératoire en voiture

A l’hôpital du Mans, l’association "Les P’tits Doudous d’Aliénor" met en place des activités ludiques, afin d’accompagner plus sereinement, les enfants hospitalisés, jusqu’au bloc opératoire. 40 enfants peuvent en bénéficier chaque semaine.

Par Julien R.

Le cadre hospitalier peut rapidement devenir anxiogène pour les jeunes patients. C’est pourquoi depuis 2015, l’association "Les P’tits Doudous d’Aliénor" mène différents projets visant à diminuer l’anxiété des enfants, mais aussi de leurs parents.

"Une semaine avant l’intervention, les enfants reçoivent leur masque d’endormissement. Ils peuvent alors s’approprier l’objet, le décorer avec des gommettes", explique Julien Cottereau, infirmier-anesthésiste et membre de l’association. "Le Jour J, ils connaissent l’objet et le mettent seul, sans appréhension."

"Le héros, c'est toi"



Un jeu sur tablette est également proposé aux enfants. "Cet outil numérique, développé par un infirmier-anesthésiste à Rennes, reprend de manière ludique l’environnement de l’hôpital. Cela permet ainsi aux jeunes patients de se familiariser avec un espace qui leur est étranger", poursuit Julien Cottereau.

Cerise sur le gâteau, "les enfants peuvent rejoindre le bloc opératoire au volant de petites voitures électriques dont ils choisissent au préalable la couleur. Enfin, après l’opération, une peluche est offerte aux jeunes patients pour récompenser leur courage."

L'enjeu de ces actions est grand : "Limiter l’anxiété des enfants revient aussi à rassurer les parents", explique Julien Cottereau, "diminuer le stress des enfants, en amont de l’opération, permet de réduire les douleurs et les troubles du comportement post-opératoires. Les résultats obtenus ne sont évidemment pas les mêmes sur chaque enfant, mais des bienfaits sont presque toujours observés."

Kaly, cinq ans et demi, doit être opérée au niveau des oreilles pour améliorer son audition. Elle bénéficie de l’ensemble de ces actions. Sa maman apprécie ces aménagements : "Cela permet aux enfants d’évacuer leur stress. En tant que parents, nous sommes aussi soulagés de les voir avec le sourire juste avant l’opération. Ils se sentent bien avec le personnel de santé et sont rassurés avant le moment délicat de l’entrée au bloc opératoire."

Et pour se rendre au bloc, c'est la voiture bleue que Kaly a choisie !



Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus