Municipales 2020 : au Mans, les militants tractent pour leurs candidats

Une militante EELV tracte sur le parvis de la place de la cathédrale au Mans. / © Valentin Monnier
Une militante EELV tracte sur le parvis de la place de la cathédrale au Mans. / © Valentin Monnier

Dans une campagne électorale, il y a bien-sûr des candidats mais aussi les militants. Certains organisent des meetings, d’autres collent des affiches ou distribuent des tracts. Nous avons rencontré plusieurs militants de tout bord politique sur le marché du Mans.

Par Valentin Monnier

Ce mercredi, c'est jour de marché au Mans. Et en ces périodes d’élections, les militants en profitent pour distribuer des tracts. Un joli soleil éclaire la cathédrale du Mans. Devant les allés, des militants tendent leur bras : « bonjour, un petit tract pour … ». Ils sont parfois interrompus par un « non merci » ou « ça ne m’intéresse pas ». D’autre fois, une conversation se noue, un débat… Faut-il augmenter les effectifs de police ? Faut-il d’avantage d’écologie ? Les avis sont parfois tranchés mais les débats ont le mérite d’exister. 

Esprit républicain

Les débats justement. Ils sont également respectueux du côté des militants présents sur place. Parti Socialiste, Rassemblement National, Europe Ecologie Les Verts ou encore la République en Marche, ce jour-là tous tractent les uns à côté des autres. De l’avis des militants présents ce matin, l’esprit républicain est le maître mot. 
 
Un militant pour la liste de Stéphane Lefoll tracte sur le parvis de la place de la cathédrale au Mans. / © Valentin Monnier
Un militant pour la liste de Stéphane Lefoll tracte sur le parvis de la place de la cathédrale au Mans. / © Valentin Monnier

Ce militant pour la campagne de Stéphane Le Foll confirme que la cohabitation avec les autres militants sur le marché est respectueuse « ce qui est bien c’est qu’il y a du respect avec les adversaires, nous n’avons pas les mêmes idées mais c’est important de se respecter ».

Aller au contact de la population

Le marché hebdomadaire, lieu de rencontre direct avec la population. A l’entrée du marché ils sont 3, tous tractent pour un candidat différent.
 
Un militant FN tracte sur le parvis de la place de la cathédrale au Mans. / © Valentin Monnier
Un militant FN tracte sur le parvis de la place de la cathédrale au Mans. / © Valentin Monnier

Le candidat du Rassemblement National Louis de Cacqueray-Valmenier explique : « les marchés, c’est l’occasion d’aborder les sujets qui préoccupent les citoyens. C’est un lieu d’échange, de discussion ». 

Les élections municipales ont lieu les 15 et 22 Mars prochain. Au Mans, 11 listes se présentent pour le moment. Les candidats ont jusqu’au 27 février pour déposer leur liste. 

Sur le même sujet

Les + Lus