Municipales 2020 : Le Mans, en campagne avec la liste Le Mans, on y Gagne !

Troisième épisode de notre série de dix portraits consacrée aux listes et têtes de liste qui se présentent aux élections municipales au Mans. Reportage sur la liste Le Mans, on y Gagne ! de Gilles Guerchet, soutenue par La République en Marche, le Modem et Agir, la Droite constructive.
Gilles Guerchet et une partie de ses colistiers lors de la présentation de leur projet municipal à la presse.
Gilles Guerchet et une partie de ses colistiers lors de la présentation de leur projet municipal à la presse. © France Télévisions / Yann Ledos
EN PLEINE CAMPAGNE : LE MANS, ON Y GAGNE !

Entouré de quelques colistiers, Gilles Guerchet égrène son programme. Dans son local de l’avenue du Général-Leclerc, la tête de liste de Le Mans, On y Gagne ! a convoqué la presse pour évoquer ses thèmes de campagne, dont les deux points prioritaires, selon lui, de ces élections municipales : la sécurité et la santé. Responsable de nombreux commerces sur Le Mans et son agglomération, le candidat a lui-même été confronté de près aux problèmes de sécurité en centre-ville.

Pour asseoir son programme en matière de sécurité, la liste soutenue par La République en Marche compte sur le centriste Nicolas Cloüet, présenté comme haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur. Le projet est solidement argumenté, chiffres à l’appui. Pas de surprise, malgré tout, pour contrer l’insécurité : Le Mans, On y Gagne ! souhaite tripler les effectifs de la police municipale.


LA TÊTE DE LISTE : GILLES GUERCHET
© France Télévisions / Yann Ledos
Gilles Guerchet est arrivé en Sarthe il y a trente ans. Il y a créé son premier salon de coiffure en septembre 1990. Trois décennies plus tard, l’homme, âgé de 57 ans, est un entrepreneur à la tête de quatorze salons de coiffure qui alignent aujourd’hui 120 salariés et 10 jeunes associés.

À l’initiative de l’ADE, l’association d’Aide aux demandeurs d’emploi du Sud-Est manceau, Gilles Guerchet est investi depuis longtemps dans diverses structures d’accompagnement vers l’emploi. Ancien militant de la défunte Association sarthoise des travailleurs en recherche d’emploi, l’Astre, il intervient depuis cinq ans environ au sein de la SNC, Solidarité nouvelle face au chômage, signe de son appétence pour les actions de retour vers l’emploi et vers la formation.

Côté politique, l’homme était conseiller municipal à Parigné-l’Évêque il y a encore quelques mois. Marcheur depuis les législatives de 2017, il est féru du « en même temps » présidentiel : notamment l’idée de développer l’économie tout en conservant l’institution sociale.
Il fut l’un des candidats malheureux à l’investiture LREM dans la deuxième circonscription de la Sarthe. Le parti présidentiel ayant choisi Aurélie Pérot, il soutient alors la candidate durant toute sa campagne infructueuse face à la socialiste Marietta Karamanli.

Quand la désignation d’une tête de liste pour La République en marche au Mans se profile, il est naturellement candidat. Après un grand oral à Paris devant la commission nationale d’investiture du parti, il est ensuite confirmé quinze jours plus tard.


TROIS GRANDS AXES DE CAMPAGNE

La santé : selon les chiffres avancés par le candidat, plus de 40 000 Manceaux et Mancelles sont aujourd’hui sans généraliste attitré. Avec cinq médecins sur la liste, le projet porté par Le Mans, On y Gagne ! vise à mettre en place des maisons de soins, destinées aux habitants sans praticiens. Il s’agirait de médecins libéraux et de paramédicaux qui donneraient 4 heures de leur temps par semaine afin de générer une rotation pour accueillir les patients dans le besoin.

La sécurité : le projet de Gilles Guerchet et de ses colistiers est d’augmenter le nombre de policiers municipaux, qui passerait de 30 à 75 personnes (soit 50 policiers en travail effectif par jour), équipés de tasers et de caméras portatives. Une présence humaine équilibrée en fonction des besoins qui travaillerait sur l’insécurité mais aussi sur le sentiment d’insécurité.

L’écologie : la liste souhaite obliger toute nouvelle construction collective à disposer d’un parking souterrain pour garder et développer les espaces verts alentours. Et, partant du constat que les personnes âgées sont encore nombreuses à utiliser leur véhicule, et ce, plusieurs fois par jour, le projet du candidat est aussi d’offrir aux seniors la gratuité des transports en commun sur l’agglomération entre 9h à 17h.


LA PAROLE DU COLISTIER : CATHERINE PASQUIER
MUNICIPALES LE MANS 2020 : LES AUTRES LISTES
Vers Le Mans en commun Marie James
Le Mans Évidemment Stéphane Le Foll
Bâtissons ensemble Le Mans Louis de Cacqueray
Ensemble Autr’Mans Audrey Dolo-Canal
Mon Parti, c’est Le Mans ! Julien Geffard
Pour Le Mans avec Marietta Karamanli Marietta Karamanli
Réveillez Le Mans avec vous Emmanuel Bilquez
Choisir l’écologie pour Le Mans Isabelle Sévère
Lutte Ouvrière Yves Cheère
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections