Repas de Noël : en Sarthe, le chapon au menu des fêtes

Publié le
Écrit par Thomas Chammah avec Fabienne Béranger

Le réveillon de Noël approche à grand pas et les interrogations sur le menu du jour commencent à se faire pressantes. En cas de doute le chapon reste une valeur sûre adoptée par de nombreux Français. En Sarthe, les volailles arrivent à maturité. De quoi donner des envies aux restaurateurs.

Du lait cru pour nourrir ses 800 chapons. A l'approche de Noël, Guillaume Loyer chouchoute ses volailles pour parvenir au meilleur produit.



Des coqs castrés quelques semaines après leur naissance et engraissé pendant six mois pour atteindre un poids de 3,5 kilos.

"Les fermiers profitaient de Noël pour sublimer leurs volailles en les nourrissant de manière différente, notamment avec le lait cru, pour apporter une texture, un goût qui soient vraiment différents, explique Guillaume Loyer, éleveur à Sarcé, en Sarthe, c'était l'occasion pour eux, avec leurs moyens, de faire vraiment le repas de fête".



Pour un chapon de cette qualité comptez entre 15 et 20 euros le kilos. Un repas de fête présent dans toutes les têtes au marché du Mans.

Jaime bien consommer du chapon à Noël parce que c'est une tradition familiale

Un amateur de chapon

"Il faut en profiter quand c'est la saison parce qu'on ne le trouve pas toute l'année", explique cet amateur de chapon.

Comme chaque année, Cédric Poteau, le chef d'un restaurant à Yvré l'Evêque met le chapon à l'honneur dans son menu de Noël.

Une volaille cuisinée à basse température garnie de truffes et relevé par une sauce au marron. Le tout servi avec un risotto aux poireaux.



"C'est un goût unique, c'est tendre, on l'associe avec un produit noble qui est la truffe, explique-t-il, c'est un produit de fête donc on ne le mange qu'une fois dans l'année et c'est vrai que c'est tendre, c'est vraiment intéressant de travailler ce type de produit " 

Sur la table des grands chefs comme à la maison, le chapon devrait encore être cette année la star du réveillon.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité