Résultats Municipales 2020 au Mans : le maire sortant Stéphane Le Foll en bonne position pour être réélu

© France Télévisions
© France Télévisions

La division règne au Mans pour cette élection municipale ! Investis par des partis ou dissidentes, pas moins de dix listes se portent candidates à la mairie de la préfecture de la Sarthe. Cependant, au premier tour de l'élection, le maire sortant, le socialiste Stéphane Le Foll.

Par Valentin Pasquier, avec Virginie Charbonneau

Stéphane Le Foll, le maire sortant du Mans, fait la course en tête à l'issue de ce premier tour des Municipales 2020 avec 42% des voix. 

Sa conseillère municipale Marietta Karamanli (DVG) remporte 13% des suffrages, l'écologiste Isabelle Sévère, 9,98% des voix. Le taux d'abstention est de 60% pour ce premier tour.
Stéphane Le Foll en tête du premier tour des Municipales 2020 au Mans / © France Televisions
Stéphane Le Foll en tête du premier tour des Municipales 2020 au Mans / © France Televisions
 

Neuf listes face au maire sortant

Stéphane Le Foll remet son mandat de maire du Mans en jeu ce 15 mars. Neuf autres listes se portent candidates face à lui, soit un record pour la préfecture de Sarthe lors d'une élection municipales. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que la division semble orchestrer ce scrutin 2020 : entre investis et dissidents, personne n'a su se mettre d'accord.

L'ancien ministre de l'Agriculture de François Hollande ne sera pas le seul à arborer les couleurs socialistes, puisque sa première adjointe Isabelle Sévère et la députée Marietta Karamanli (élue de la 2e circonscription depuis 2007) présentent respectivement une liste écologiste et divers gauche, sans investiture du PS.

Avec Yves Cheère qui représentera Lutte ouvrière, une liste citoyenne complète le tableau des candidats de gauche. Cette dernière, menée par Marie James, a reçu le soutien de La France insoumise et du PCF.
 

Discorde à droite aussi

Chez les marcheurs, la discorde domine aussi. Conseiller municipal à Parigné-l’Évêque (Sarthe), Gilles Guerchet a obtenu l'investiture du parti présidentiel pour sa liste, mais cela n'empêche pas Audrey Dolo-Canal, candidate dissidente et soutenue par la députée ex-LREM Pascale Fontenel-Personne, de maintenir sa candidature dans une ville où le parti présidentiel était en position de force.

Le centre-droit sera représenté par Emmanuel Bilquez. Pour sa première candidature à une éléction, ce prétendant non encarté essaiera de surpasser la performance de Christelle Morançais (UMP) qui avait fait trembler Jean-Claude Boulard (PS) en 2014. Le maire sortant, décédé en fonction en 2018, ne l'avait emporté que de 1 500 voix d'écart.

Attention cependant : il se fera concurrencer à droite par la liste indépendante de Julien Geffard, ainsi que celle menée par Louis de Cacqueray-Valmenier, liste de rassemblement de l'extrême droite réunissant des militants du RN, du Parti chrétien démocrate, du CNIL et de Debout la France.
 

Lors du précédent scrutin...

En 2014, le maire sortant Jean-Claude Boulard avait remporté de justesse l'élection avec 45,7% des voix face à l'UMP Christelle Morançais (42,7%) et le frontiste Louis Noguès (11,5%).

L'abstention avait atteint 46% au premier tour, 42,2% au second sur 92 636 inscrits.

Sur France Info, retrouvez en détail les résultats du 1er tour des municipales au Mans.
 

Les listes engagées au Mans

  • Yves Cheère, Lutte Ouvrière
  • Louis de Cacqueray-Valmenier, Bâtissons ensemble Le Mans (RN, PCD, CNIP)
  • Audrey Dolo-Canal, Ensemble Autr’Mans (DVC)
  • Julien Geffard, Mon parti, c’est Le Mans ! (DVD)
  • Gilles Guerchet, Le Mans, on y gagne ! (LREM)
  • Marie James, Vers Le Mans en commun (LFI, PCF)
  • Marietta Karamanli, Pour Le Mans avec Marietta Karamanli (DVG)
  • Stéphane Le Foll, Le Mans Évidemment (PS)
  • Isabelle Sévère, Choisir l’écologie pour Le Mans (EELV)

Sur le même sujet

Les + Lus