La mission Bern a retenu trois sites sarthois pour son loto du patrimoine

Lauréate de la mission Bern, la terrasse Caroline se décline sur trois étages dans le jardin du château de Poncé-sur-le-Loir dans le sud-Sarthe. / © Extrait vidéo : Association des Jardins du Maine
Lauréate de la mission Bern, la terrasse Caroline se décline sur trois étages dans le jardin du château de Poncé-sur-le-Loir dans le sud-Sarthe. / © Extrait vidéo : Association des Jardins du Maine

Parmi les 250 sites remarquables répertoriés par la mission pilotée par l'animateur télé, trois monuments sont sarthois. Il s'agit de la rotonde ferroviaire de Montabon, de la terrasse Caroline de Poncé-sur-le-Loir et du Prieuré de Mayanne, situé à Dangeul. Trois monuments à redécouvrir en vidéo.

Par Yann Ledos

La rotonde ferroviaire de Montabon, situé sur la commune nouvelle de Montval-sur-Loir, a vu le jour en 1891.
Classée monument historique en 2010, elle est l'une des dernières de son genre en France, les autres ayant été détruites par leur propriétaire, la SNCF.
À Montabon, c'est l'association Rotonde ferroviaire de la vallée du Loir qui possède le bâtiment et entend bien le restaurer. Elle espère jusqu'à deux millions d'euros pour redonner tout son éclat à ce bijou du patrimoine industriel.

À revoir le reportage d'Olivia Villamy et Yann Ledos.

Le Prieuré de Mayanne est situé sur la commune de Dangeul et sa construction remonte au XIème siècle.
Depuis près de quarante ans, ses propriétaires en ont fait un lieu de culture : expositions et concerts se partagent le lieu qui accueille aussi un temps fort en juillet avec un festival de musique de chambre.
Le sauvetage et la restauration de cet ensemble médiéval remarquable d'architecture civile et religieuse se poursuivent depuis plus de trente ans.

À revoir le reportage de Marc Yvard et Christelle Massé.
 

La terrasse Caroline du château de Poncé-sur-le-Loir est un ouvrage gothique, unique en son genre, hébergé dans le jardin d'un château Renaissance.
Une partie de l'édifice s'est déjà effondré le long du coteau où se trouve cet étrange édifice composé de briques rouges et blanches.

À découvrir le sujet consacré au jardin du château. (Association des Jardins du Maine)

 

 

Sur le même sujet

Les + Lus