• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Précigné, près de Sablé-sur-Sarthe : un appel au blocage de l'usine d'armement tourne sur les réseaux sociaux

Une manifestation des gilets jaunes, le 7 décembre dernier, avait déjà eu lieu devant l'usine sarthoise. / © D.R. / Ruddy Guilmin / Radio France
Une manifestation des gilets jaunes, le 7 décembre dernier, avait déjà eu lieu devant l'usine sarthoise. / © D.R. / Ruddy Guilmin / Radio France

Cet appel est l'œuvre de Désarmons-les ! Le collectif contre les violences d'État, tel qu'il se décrit, invite les militants à venir bloquer l'usine d'armement Alsetex, ainsi que tous les sites industriels de fabrication d'armes en France.

Par Yann Ledos

Sur le site du Collectif, qui a lancé cet appel au blocage le 4 mars dernier, on peut lire que " l’État français a recours à un arsenal militaire sans commune mesure avec celui utilisé par ses voisins européens. Il est le seul à utiliser des grenades et un des rares à tirer sur la foule avec des balles de gomme."
Toujours selon les animateurs du site, " face à l’ampleur et la spontanéité du soulèvement des Gilets Jaunes, la violence de l’État à l’égard des manifestations s’est considérablement durcie, faisant naître une prise de conscience collective des violences policières."

Le collectif tient l'usine sarthoise Elsetex pour un des premiers acteurs de ce qu'il appelle " l’économie de mort de ce système". Le site industriel sarthois est en effet, le constructeur, entre autres de la GLI F4, grenade lacrymogène explosive, à l'origine de sévères mutilations à la main lors des récentes manifestations de gilets jaunes.

On ne sait pas si l'appel du collectif, qui incite au blocage de l'entreprise dès vendredi et tout ce week-end, va être fortement suivi.

Pour rappel, un rassemblement de gilets jaunes avait eu lieu devant l'entrée de l'usine en décembre dernier.

► Voici la carte des blocages envisagés par le site militant.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Nantes : le point sur les travaux à la Basilique Saint-Donatien après l'incendie en 2015

Les + Lus