Sarthe : appel aux souscripteurs pour des décors exceptionnels dans l'église d'Asnières-sur-Vègre

Classé monuments historiques en 1979, cet ensemble de peintures murales nécessite une restauration. Pour trouver de nouveaux souscripteurs, deux journées de mobilisation sont prévues le week-end prochain.

Le village d'Asnières sur Vègre, petite cité de caractère d'un peu plus de 400 habitants, a été au 7ème siècle cité de l'évêché du Mans.
Un de ses habitants, Herve Delaune, président de l'Association du Patrimoine d'Asnières parle passionnément de cette époque où des décors exceptionnels de plus de 800 ans ont été peints sur les murs de l'église Saint-Hilaire. Des peintures remarquables, qu'il est temps de restaurer.

Ces peintures murales ont été réalisées entre le 12ème et le 15ème siècle et ont subi des altérations complètes. Par exemple, les parties supérieures de ces 2 femmes sont tombées avec le temps et sont devenues méconnaissables et irréparables.

Herve Delaune, Président de l'Association Patrimoine d'Asnières


Des décors remarquables qui avaient une portée esthétique et qui étaient aussi utilisés comme support d'évangélisation :

La Vierge en majesté, accueille, ici, en face de l'entrée le paroissien. Ensuite, il lisait ses peintures dans le sens qui le conduisait vers le choeur et donc vers Dieu

Herve Delaune, Président de l'Association Patrimoine d'Asnières

Un trésor qui a eu la chance d'être trouvé par l'historienne Madeleine Pré lors de dégagement des badigeons à la chaux fait il y a 70 ans.

Entre 1944 et 1957, Madelaine Pré met au jour aussi beaucoup de décors peints à Auvers-le-Hamon, à Saint-Denis d'Anjou. C'est une personnalité importante dans la constitution de ce patrimoine en Sarthe et en Mayenne

Hervé Delaune, Président de l'Association Patrimoine d'Asnières


Le coût de ces travaux de restauration est estimé aujourd'hui à 1, 35 million  d'euros et sera financé par l'état, la région, le département et le loto du patrimoine 
Mais d'autres sources restent nécessaires.
Une souscription est alors ouverte auprès des particuliers et des entreprises lors de deux journées de mobilisation, les samedi 18 et dimanche 19 septembre prochains.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture journées du patrimoine