Sarthe : et si vous deveniez bénévole pour Emmaüs ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alix Guiho et Nathan Vildy
De nombreux bénévoles ont participé à la grande vente d'hiver d’Emmaüs Sarthe à la Milesse, ces 4 et 5 décembre 2021.
De nombreux bénévoles ont participé à la grande vente d'hiver d’Emmaüs Sarthe à la Milesse, ces 4 et 5 décembre 2021. © Nathan Vildy

En Sarthe, ils sont 140 à avoir fait ce choix. Une expérience, un engagement faits de partage et de rencontres, qui pourrait, vous aussi, vous tenter.

Double fête à Emmaüs Sarthe, ce dimanche 5 décembre. On célébrait non seulement la journée internationale du bénévolat, mais surtout... la grande vente d'hiver, aboutissement d'un travail considérable mené par le mouvement et sa communauté... qui n'attend que vous pour préparer sa vente de printemps. 

"C'est magnifique de voir les gens heureux" 

Sur les étales, à la Milesse, on pouvait trouver des livres, des meubles, de la vaisselle, des disques, des jouets ou encore des vêtements... Des milliers d'objets collectés, nettoyés, réparés et restaurés par les 140 bénévoles sarthois et la cinquantaine de compagnons qu'accompagne Emmaüs en Sarthe. 

Brigitte, affectée ce dimanche au tri et à l'acheminement des livres jusqu'à l'espace de vente, a sauté le pas en 2020. Devenir bénévole, "c'est magnifique, on s'entraide, on est content de voir les gens heureux". Et puis en plus "on donne une seconde vie aux objets"

"C'est bien mieux qu'être à la retraite, assis dans son canapé" 

Paulette Merlin n'a pas attendu la crise sanitaire pour devenir bénévole. Elle a accroché le wagon Emmaüs... il y a 45 ans ! "On donne, mais on reçoit énormément et ça, il ne faut pas l'oublier". Et elle n'a pas l'intention de s'arrêter de sitôt. Elle aime la "tchatche", alors forcément... "c'est bien mieux qu'être à la retraite assis dans son canapé"

55 demandeurs d'aide et de soutien 

Emmaüs Sarthe est une "structure d’accueil en faveur de tous ceux que la société exclut". Aujourd'hui, 55 "compagnes et compagnons" ainsi que 10 enfants constituent la "communauté".  Et à leur exclusion, Emmaüs répond par l’inclusion. Il est proposé à ces "demandeurs d'aide et de soutien de devenir acteur de son changement par le travail", peut-on lire sur son site.

Les compagnons, accompagnés par les bénévoles, deviennent ainsi des acteurs de projets au profit des plus démunis : les communautés donnent parfois naissance à des épiceries solidaires, participent à l’effort de la banque alimentaire, dépannent les familles en difficulté, etc. En Sarthe, Emmaüs a ainsi pu collaborer avec les collectifs Le Mans Université, un repas pour tous, le NID et le Lycée Sainte Catherine. 

Compagnons et bénévoles travaillent main dans la main

Ainsi, les bénévoles viennent récupérer, trier et remettre en service les objets collectés, main dans la main avec les compagnons. Une action qui crée surtout du lien social. Ce "vivre ensemble" permet de "mélanger les savoir-faire, tout en participant à une activité qui a du sens", nous raconte Anne-Cécile Robine-Tanguy, responsable d’ Emmaüs Sarthe. "Ils ont tous une expérience professionnelle avec ou derrière eux qu'ils apportent et transmetttent", complète Melody Radiguet, co-responsable. 

S'engager 3 fois par semaine ou 3 fois par an... l'important : être régulier 

Si environ 70% des bénévoles sont à la retraite, d'autres sont plus jeunes et donnent de leur temps le samedi. "C’est chouette, ça apporte une mixité", constate Anne-Cécile Robine-Tanguy. Alors, retraité ou actif... voici les modalités : "concernant le temps de présence, il n'y a pas de règle. Certains bénévoles viennent 3 fois par semaine, d'autres de manière beaucoup plus ponctuelle, sur les grosses ventes. Les bénévoles ne doivent surtout pas culpabiliser de ne pas pouvoir venirL'idée, c'est d'être régulier"

Les ateliers se déroulent sur les 3 sites d'Emmaüs Sarthe : à la Milesse, au niveau de la zone commerciale nord du Mans, et à la Galope, dans la zone sud-est du Mans. Pour plus de renseignements, vous pouvez vous rendre sur le site web ou contacter le 02 43 25 30 16  et le  02 43 25 33 16. 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.