• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

St-Symphorien, près du Mans : tourné au château de Sourches, Mademoiselle de Joncquières sort mercredi en salles

Le Château de Sourches, en Sarthe, est aussi réputé pour accueillir le concours international d'attelage de tradition / © DR
Le Château de Sourches, en Sarthe, est aussi réputé pour accueillir le concours international d'attelage de tradition / © DR

Mademoiselle de Joncquières, le dernier film d'Emmanuel Mouret, sort en salle ce mercredi. Il a été tourné au château de Sourches, en Sarthe, chez Jean et Bénédicte De Foucaud. Récit des coulisses du tournage.

Par Manon Monnier

"Je recommande d'aller voir le film car le parc de Sourches n'a jamais été aussi beau"
D'emblée, Bénédicte De Foucaud plante le décor. 

Pendant trois semaines l'été dernier, l'équipe d'Emmanuel Mouret a emménagé dans son château, non pas pour ses fameuses pivoines, mais pour les pièces meublées du château, au style XVIIIème siècle. Pas besoin de fabriquer un décor, le réalisateur avait déjà tout sur place!
 

"C'est la première fois qu'on louait le château pour tourner un film. C'était une vraie ruche... On sait qu'il faut beaucoup de monde pour tourner un film, mais entre le savoir et l'avoir chez-soi, il y a une différence !", rigole Bénédicte De Foucaud, propriétaire du château depuis 17 ans.
 

Durant la vingtaine de jours de tournage, Bénédicte restait dans son potager car "ils nous avaient demandé de ne pas faire de bruit, ni de bouger les voitures." Ils ont même demandé aux voisins agriculteurs de couper leur tracteur pendant les scènes. "Tout le monde a vraiment joué le jeu.
Il n'y a qu'une chose qu'ils n'ont pas pu arrêté : ce sont les avions."

Une personnalité qu'elle a particulièrement apprécié ?
"J'ai beaucoup aimé Cécile de France car elle est très discrète et réservée. Elle a vraiment beaucoup travaillé ses textes. C'est une jeune femme très sympathique. Ce film vaut un Molière, même si c'est du cinéma ! Franchement c'est du travail, on en s'en rend pas du compte vu de l'extérieur. Le ticket à 10 euros, ce n'est pas volé !"

Un film à petit budget

Le film offre une visibilité exclusive au château de Sourches, situé à 25 kilomètres à l'Ouest du Mans !
"Je rêvais de changer la chaudière. Mais le film était à petit budget, donc ça sera pour la prochaine fois", ironise Bénédicte 
Peut-être que le prochain tournage lui permettra de faire les réparations.
 

Où voir le film en Pays de la Loire ?

Loire‐Atlantique
Nantes ‐ Cinéma Gaumont ‐ à partir du 12/09/18
Nantes ‐ Cinéma Le Katorza ‐ à partir du 12/09/18
La Turballe ‐ Cinéma Atlantic ‐ à partir du 12/09/18
Le Pouliguen ‐ Cinéma Le Pax ‐ à partir du 12/09/18
Vallet ‐ Cinéma Le Cep ‐ à partir du 26/09/18
Saint‐Etienne‐de‐Montluc ‐ Montluc Cinéma ‐ à partir du 26/09/18
Saint‐Nazaire ‐ Cinéma Jacques Tati ‐ à partir du 26/09/18
Blain ‐ Cinéma Le Saint Laurent ‐ à partir du 03/10/18
Héric ‐ Cinéma Le Gén’éric ‐ à partir du 03/10/18
Savenay ‐ Cinénova ‐ à partir du 10/10/18
Rezé ‐ Cinéma Saint‐Paul ‐ à partir du 10/10/18

Maine‐et‐Loire
Angers ‐ Cinéma Les 400 coups ‐ à partir du 12/09/18
Angers ‐ Cinéma Pathé ‐ à partir du 12/09/18
Cholet ‐ Cinémovida ‐ à partir du 12/09/18

Mayenne
Mayenne ‐ Cinéma Le Vox ‐ à partir du 12/09/18
Laval ‐ Cinéville ‐ à partir du 03/10/18

Sarthe
Le Mans ‐ Cinéma Les Cinéastes ‐ à partir du 12/09/18
Le Mans ‐ Cinéma Pathé Quinconces ‐ à partir du 12/09/18
Sablé‐sur‐Sarthe ‐ Centre culturel Joël Le Theule ‐ à partir du 17/10/18

Vendée
La Roche‐sur‐Yon ‐ Cinéma Le Concorde ‐ à partir du 12/09/18
Ile‐d’Yeu ‐ Ciné islais ‐ à partir du 12/09/18
Luçon ‐ Espace Cinéma ‐ à partir du 26/09/18

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus