Sarthe : un maire accueille déjà les doléances de ses habitants

Les habitants de la commune de Ferce-sur-Sarthe ont été appelé à s'exprimer. Une quarantaine d'entre eux ont rencontré le maire à l'occasion de portes-ouvertes de la mairie le 8 décembre dernier. / © France 3 Pays de la Loire
Les habitants de la commune de Ferce-sur-Sarthe ont été appelé à s'exprimer. Une quarantaine d'entre eux ont rencontré le maire à l'occasion de portes-ouvertes de la mairie le 8 décembre dernier. / © France 3 Pays de la Loire

A Ferce-sur-Sarthe, le maire Dominique Dhumeaux, également vice-président des maires ruraux de France, a déjà reçu les doléances de ses habitants.
Il fait le point sur les réclamations qu'il a reçues.

Par Manon Monnier

Les maires ruraux profitent de leur proximité avec les habitants pour être des relais avec le gouvernement.
Dans cette course de fond du mouvement des gilets jaunes, leur rôle est plus que jamais essentiel, pour transmettre les messages des manifestants aux élus départementaux et régionaux.

Suite aux annonces du président Emmanuel Macron, un débat local et citoyen sur la transition écologique et sociale va bientôt se mettre en place. Pour anticiper ces échanges entre le gouvernement, les élus et les citoyens pendant trois mois, certaines communes rurales ont pris les devants.  

À Fercé-sur-Sarthe (Sarthe), une commune de 600 habitants, Dominique Dhumeaux, le maire, est l'un des premiers à avoir décidé d'ouvrir sa mairie le 8 décembre dernier. Celui qui est aussi vice-président de l'Association des maires ruraux de France, se confronte beaucoup aux revendications des "gilets jaunes" ces dernières semaines.

Transition écologique, fiscalité immigration, services publics et l’évolution du débat démocratique devraient être les thématiques évoquées pendant ces temps de débat. "Permettant à chaque Français de faire part de son témoignage, d’exprimer ses attentes et ses propositions de solutions", est-il indiqué dans le communiqué de compte-rendu du Conseil des ministres.

 
 

Le point sur les doléances


Le 8 décembre, une quarantaine de particuliers se sont exprimées en participant à cette journée portes-ouvertes de la commune de Ferce-sur-Sarthe. Ils ont fait part de leurs premières doléances. D'autres communes voisines, ont également écrit leurs réclamations à Dominique Dhumeaux.

"La tendance générale des messages n'a rien à voir avec le pouvoir d'achat. Ce n'est pas ce qui est exprimé en premier. Je vous en prends un au hasard : supprimer l'indemnité à vie des présidents, réduire le nombre de sénateurs, reconnaître le vote blanc, réformer l'ENA. C'est vraiment sur le fonctionnement de notre démocratie pour la faire évoluer et supprimer les privilèges excessifs".

L'élu poursuit, "le président a répondu au pouvoir d'achat, mais il n'a pas répondu à ce que nous on trouve dans les cahiers de doléances".

Sur le même sujet

Les + Lus