Solène, une agricultrice de la Sarthe prend la pose dans un calendrier glamour pour briser les clichés

Être une femme à la tête d'une ferme... Ce n'est pas encore bien vu ni accepté dans la toute la société. Des agricultrices, dont Solène Chevallier, une sarthoise, ont donc répondu à leur manière, en posant dans un calendrier comme le font les footballeurs et les pompiers. Un calendrier qui se veut "sexy".

Solène Chevallier est agricultrice et fière de l’être. "Je n’ai pas peur de me casser un ongle ou de me salir quand je travaille dans la ferme", souligne le jeune femme rousse.

Son domaine est le Gaec Bio Avenir, l’atelier des poules pondeuses. Elle en a 9 000 à soigner. Polyvalente, l’agricultrice donne aussi un coup de main pour nourrir les vaches.

Je n'ai pas peur de me casser un ongle ou de me salir quand je travaille dans la ferme

Solène Chevallier

Agricultrice

À Spay, dans la Sarthe, les journées sont physiques à la ferme, que l’on soit un homme ou une femme. Pour attirer et mettre en lumière ce métier de l’ombre, elle a accepté de poser pour un calendrier glamour, appelé " les Belles des prés".

"Je suis une femme, belle, bosseuse, courageuse. Mes parents n'étaient pas dans le milieu agricole. Avec ce calendrier, je veux montrer cette image de la femme agricultrice ", martèle la pétillante Solène.

Ces femmes, jeunes, de toute la France veulent susciter des vocations. Heureusement, les choses changent petit à petit. De plus en plus de femmes s'installent. La preuve : un agriculteur sur trois est aujourd'hui une femme. Dans cette ferme de vente directe, on vend notamment les yaourts, les camemberts ou bien encore les tisanes des agricultrices du coin.

Casser les préjugés

"On veut changer, casser les préjugés sur les femmes dans le monde agricole. On a autant notre place que les hommes. Quand on me demande quel métier je fais. Les gens ont toujours l'air étonné de ma réponse", continue l'agricultrice.

Au profit d'une association pour l'installation des femmes

Les photos du calendrier, édition 2024 ont été prises sur l'exploitation. Solène apparaît sur la couverture et au mois d'avril en tenue sexy. "Oui sur une photo, je suis en soutien-gorge devant mon tracteur, avec la combinaison de travail, glissée sur les hanches. C'est soft ! Je suis maman d'un petit garçon et je fais de la vente directe, alors il y a des limites", sourit avec malice Solène.

Sur l'autre photo, elle prend la pose dans la boutique des produits de la ferme, en chaussures à talon compensés, avec une jupette rouge et un haut à bretelles. "Des filles ont posé en robe. Chacune faisait comme elle voulait. Les footballeurs font bien des calendriers sexy. Pourquoi pas nous ! , s'amuse-t-elle.

L’argent récolté par le calendrier Belles des prés, vendu 20 euros, sera en partie reversé à Petits coups d'pouce à la ferme. Une association qui aide justement les femmes à s'installer.

Élodie Soulard avec Charles Lemercier

►Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité