Tourisme en Pays de la Loire : une saison satisfaisante au vu du contexte sanitaire et de la météo

Situation sanitaire compliquée, météo capricieuse... et pourtant, le bilan de la saison touristique 2021 semble satisfaire les professionnels dans notre région.

Malgré la mise en place du pass sanitaire, malgré une météo plus que capricieuse, les professionnels du tourisme des Pays de la Loire s'avouent satisfaits de cette saison touristique qui s'achève.

"En effet, un tiers des répondants déclare une hausse de la fréquentation de leur établissement par rapport à la saison 2020 qui, rappelons-le, avait été courte mais soutenue", précise dans son bilan l'agence de développement économique des Pays de la Loire.

Cette augmentation est à mettre en parallèle avec la hausse du panier moyen et l'augmentation de la durée moyenne de séjour.

"Néanmoins, ce constat positif doit être nuancé, en effet le chiffre d’affaires de 67 % des autocaristes, de 54 % des restaurateurs, et de 41 % des lieux de visite a baissé, parfois de façon considérable, précise l'agence de développement économique des Pays de la Loire, de plus, la moitié des restaurateurs répondants ont enregistré une fréquentation en baisse".

Pass sanitaire

Depuis le 9 août dernier, le pass sanitaire est obligatoire pour voyager sur les grandes lignes SNCF mais aussi pour accéder aux bars et restaurants, terrasses comprises.

"Cette entrée en vigueur laissait craindre des difficultés dans sa mise en place, les ressentis de l’ensemble des professionnels démontrent, étonnamment, le contraire à 82 %, avec néanmoins de fortes disparités : 50% des répondants ayant eu des difficultés sont restaurateurs".

Cependant, "la mise en place du pass sanitaire marque une baisse notable de la fréquentation dans les cafés, bars et restaurants particulièrement pour la clientèle de – 35 ans, temporise Catherine Quérard, présidente du Groupement National des Indépendants Hôtellerie & Restauration Grand Ouest, les professionnels font face également à des difficultés de recrutements qui les contraignent dans l’exploitation et sur les amplitudes d’ouvertures de leurs établissements. »

Les campings, grands gagnants de la saison

37 % des hébergements enregistrent une fréquentation supérieure à celle de 2020.

Les campings sont plébiscités par la clientèle, "ils enregistrent, après une saison 2020 difficile, un retour plus important de leur clientèle, notamment pour 71 % des campings situés en zone urbaine, 63 % sur le littoral".

61 % de ces campings ont même retrouvé une fréquentation similaire à celle de l’été 2019.

"Toutefois, on note une baisse significative du chiffre d’affaires lié aux emplacements nus, alors que le locatif est en légère hausse, précise Nicolas Charrier, président de la Fédération régionale de l’Hôtellerie de plein air Pays de la Loire, qui ajoute que la clientèle étrangère est quasiment inexistante cette année encore".

Après une belle saison 2020, la saison 2021 est également une réussite pour 84% des gîtes ruraux et locations meublées.

Succès aussi pour les villages vacances, plus fréquentés, pour la moitié d’entre eux, qu’en 2020.

Concernant l’hôtellerie, la saison 2021 a été meilleure pour les hôtels urbains, "néanmoins 69 % d’entre eux n’ont pas encore retrouvé leur niveau d’activité de 2019". La situation est plus critique pour les hôteliers situés en milieu rural qui enregistrent une fréquentation toujours en baisse cet été.

La fréquentation des lieux de visite en légère hausse

A défaut de pouvoir profiter de la plage en raison de la météo maussade, ce sont les visites de sites qui ont vu leur fréquentation augmenter, "essentiellement sur le littoral et en ville".

"Les clients ont exprimé un très net besoin de se divertir, estime Gaëtan Eveillard, président de la Fédération régionale des Offices de Tourisme des Pays de la Loire, les billetteries des parcs de loisirs, des sites couverts, les visites guidées ont connu un franc succès, ainsi que les locations de vélos et activités nautiques".

"44 % des établissements labellisés Accueil Vélo, contre 32 % des établissements non labellisés, ont enregistré une meilleure fréquentation par rapport à l’été dernier", précise le comité régional de tourisme.

Moins de touristes européens de proximité mais une hausse de la clientèle française

La fréquentation touristique étrangère est en baisse, la clientèle britannique brille notamment par son absence, elle qui est habituellement le première clientèle étrangère de la région. 

Par contre, cette saison a vu arriver des touristes belges, néerlandais et allemands, "30 % des professionnels ont accueilli des Belges, 20 % ont accueilli des Allemands, et 20 % des Néerlandais".

Par type d’hébergement, les professionnels du tourisme ont constaté une hausse de la fréquentation des Français pour 67 % des villages vacances, 61 % des campings et 50 % des hôtels.

Les dépenses en hausse

Selon 29 % des professionnels, hors hébergements, les touristes ont dépensé plus qu’en 2020.

"1/3 des campings ont observé une hausse du panier moyen, ou un panier moyen qui s’est maintenu (47 %), précise l'agence de développement économique des Pays de la Loire, 57 % des lieux de visites et 42 % ont constaté un panier moyen similaire à celui de l’été 2020".

Près de 1 500 professionnels du tourisme des Pays de la Loire ont répondu à l’enquête de conjoncture touristique proposée par l’Observatoire Régional du Tourisme, en collaboration avec les 5 agences et Comités Départementaux du Tourisme. Enquête effectuée entre le 12 et le 23 août.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie mer nature