Vendée Globe 2020 : Nouveau souci mécanique pour Alex Thomson

24 heures à peine après avoir fini de réparer une avarie à l'avant de la coque de son bateau, le skipper gallois a alerté son équipe à terre ce 27 novembre en début de soirée : safran tribord endommagé. Il a du le déconnecter pour reprendre le contrôle du navire. 
© Jean-François Monier/Afp
Le diagnostic est en cours, le skipper et son navire sont hors de danger, mais c'est un nouveau coup d'arrêt dans la course au titre du marin Alex Thomson. Pour sa cinquième participation à l'éverest des mers, il visait la gagne.

Vers 19h UTC ce vendredi 28 novembre, le skipper gallois a informé son équipe à terre de dommages sur le safran tribord de son bateau. 

"L'équipe a immédiatement conseillé à Alex Thomson de déconnecter le safran pour reprendre la main sur le pilotage. Il contrôle désormais le bateau avec un seul safran, il est en sécurité et il n'y a aucun danger à bord", est-il précisé dans le communiqué de l'équipe qui "travaille à évaluer l'étendue des dégâts". 

 Le marin britannique, l'un des grands favoris de ce Vendée Globe au départ des Sables d'Olonne, avait déjà été coupé dans son élan il y a six jours alors qu'il était en tête de la flotte. Une fissure dans la coque à l'avant de son bateau qu'il avait réparée avant de repartir en course ce 27 novembre en annonçant se mettre "à la poursuite des premiers".
 
Au moment où il a signalé son avarie, le skipper évoluait à environ 10 nœuds en faisant route vers l'Est et pointait en 12ème position au classement de la course.

A 8h UTC ce 28 novembre, c'est toujours Charlie Dalin qui navigue en tête, devant Thomas Ruyant et Jean Le Cam.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile