Coronavirus : 9 000 spectateurs autorisés pour la cinéscénie au Puy du Fou

Trois tribunes séparées, qui accueilleront chacune 3000 personnes. Le préfet de Vendée vient d'accorder une dérogation au Puy du Fou qui pourra accueillir 9 000 personne pour la cinéscénie. Cette mesure ne concerne pour l'instant que la soirée du 15 août.

12 000 personnes ont assisté à la première représentation de la Cinéscénie, le 24 juillet 2020
12 000 personnes ont assisté à la première représentation de la Cinéscénie, le 24 juillet 2020 © France Télévisions
9 000 spectateurs, répartis en trois fois 3 000 personnes, qui se trouveront dans trois tribunes séparées par des vitres de plexiglas. Alors que la mesure interdisant tous les rassemblements de plus de 5 000 personnes vient d'être prolongée au-delà du 30 août, jusqu'au 30 octobre, le préfet de Vendée vient d'accorder une dérogation inattendue au Puy du Fou.

Une autorisation valable uniquement le 15 août


 Les préfets peuvent désormais accorder des dérogations selon l'état de la circulation du coronavirus dans leur département, cependant, cette autorisation est "valable pour le 15 août pour le moment, elle ne concerne que la Cinéscénie", a déclaré à l'AFP Sabine Tommy-Martin, chargée de la communicationet du marketing du parc. Le port du masque sera obligatoire dès les parkings, et du gel hydroalcoolique sera mis à disposition des spectateurs.

Dans un communiqué, la préfecture justifie cette décision par la faible incidence hebdomadaire de tests positifs au Covid 19, actuellement de 3,6 tests positifs pour 100 000 habitants, pour un taux 0,65%. En Vendée, la circulation du virus est donc " en net retrait par rapport au niveau national" qui se situe actuellement autour de 2,15% de taux de positivité.


Une dérogation qui pourrait être renouvelée


Le préfet explique avoir accepté la demande du Puy du Fou en raison des engagements pris par le parc, et notamment le fait de laisser 4 000 places disponibles pour "permettre la distanciation physique entre chaque groupe de personnes assistant au spectacle."

Dans ce communiqué, la préfecture précise que cette dérogation pourrait être renouvelée pour les spectacles des week-ends du 21 et 22 août en fonction de la situation sanitaire, qui sera évaluée, et du respect des engagements sanitaires pris par le Puy du Fou lors de la représentation du 15 août.

12 000 personnes en juillet dernier


En juillet dernier, le parc avait créé la polémique en accueillant 12 000 personnes pour un même spectacle, avec cette fois trois tribunes de 4 000 spectateurs. Suite au reportage de France 3 Pays de la Loire diffusé le 25 juillet dernier, le parc avait été rappelé à l'ordre par le préfet et le spectacle nocturne était repassé sous la barre des 5 000 spectateurs.

Le Puy du Fou, qui a accueilli plus de 2,3 millions de personnes en 2019, a rouvert ses portes le 11 juin dernier.

Sur les réseaux sociaux, l'annonce de cette dérogation a en tout cas fait réagir, notamment du côté des organisateurs de festivals en plein air, privés d'édition 2020.
 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société polémique puy du fou culture patrimoine