La Faute-sur-Mer : la consolidation du cordon dunaire a cédé

2550 sacs géants éventrés sur la plage de la Belle Henriette à la Faute-sur-Mer / © ccThierry Brouard
2550 sacs géants éventrés sur la plage de la Belle Henriette à la Faute-sur-Mer / © ccThierry Brouard

Les images sont saisissantes. Sur la plage de la Belle Henriette à la Faute-sur-Mer en Vendée, le cordon dunaire consolidé après le passage de la tempête Xynthia en février 2010 a été mis à mal. Au fil des ans et des intempéries, les sacs géants n'ont pas résisté.

Par Céline Dupeyrat

Des sacs non dégradables remplis de sable et lestés de pierre éventrés sur la plage. 2550 big bags installés en mars 2010 pour consolider le cordon dunaire. Une solution d'urgence mis en place après Xynthia pour colmater les brèches. A l'époque on savait déjà que ce pansement de fortune ne tiendrait pas sur le long terme.

Depuis plusieurs semaines d'immenses bâches plastiques s'entassent sur la plage. Pour certains utilisateurs il y a risque de pollution :" Tous les sacs avec l'avancée de la mer sont grignotés petit à petit et ils repartent à l'eau. C'est un gros problème écologique pour les poissons, pour les oiseaux, les ostréiculteurs et pour tous les promeneurs" dénonce Thierry Brouard, un habitué du site.

Au quotidien ou chaque semaine les agents des services municipaux nettoient avec les moyens du bord au gré des marées et de l'érosion."Pour le compte de l'Etat nous ramassons les sacs qui présentent un inconvénient qui n'est pas majeur mais qui écologiquement n'est pas satisfaisant. Je négocie avec l'état une contrepartie puisqu'il est normal que mes services soient compensés par l'Etat qui est à l'origine de cette consolidation qui aujourd'hui évolue" explique Patrick Jouin, maire de la Faute-sur-Mer.

Au risque de créer une nouvelle fragilité la préfecture n'envisage pas une intervention de grande ampleur. Pour la préfecture de Vendée, il faut agir au coup par coup.

Le nettoyage va donc prendre des mois. Compte tenu de l'évolution du cordon dunaire les digues à l'ouest de la commune seront soit confortées soit rehaussées...

► Le reportage de notre rédaction

 

Sur le même sujet

La CPAM du Maine-et-loire accentue les contrôles

Près de chez vous

Les + Lus