Finale de la Coupe de France de football : un vendéen collectionne tout du FC Nantes

Une passion pour les Canaris qui en devient une obsession. En Vendée, Jean-Yves Favreau collectionne tous les objets en rapport avec le FC Nantes. Sa maison est une véritable caverne d’Ali Baba aux couleurs des Jaune et Vert.

Quand on arrive dans son jardin, difficile de se tromper. Sur les murs de son garage, Jean-Yves Favreau a fait peindre une fresque en hommage au club nantais et à ses joueurs historiques. " Regardez, il y a Henri Michel, le plus emblématique. Notre Emiliano Sala, malheureusement disparu. Patrice Rio, Robert Budzynski, et bien d’autres encore", énumère ce collectionneur yonnais de 65 ans.

Des centaines d'objets insolites aux couleurs du FC Nantes

Combien d’objets Jean-Yves Favreau détient-il dans sa collection commencée il y a des décennies ? Des centaines et des centaines mais il est incapable de tout recenser, tant il en a. Sa passion dévorante pour le FC Nantes remplie plusieurs pièces de sa maison.

Carnet sur Jacky Simon et maillot de Didier Deschamps

C’est un peu une caverne aux trésors avec des objets plus insolites les uns que les autres. Comme par exemple ce contrat de joueur datant de la saison 1950-1951 où il est indiqué les primes et son salaire. Une pièce rare. Cet amour pour les Canaris date d’il y a plus de 50 ans, alors qu’il n’était encore qu’un enfant. " À 9/10 ans, quand on jouait au foot avec les copains, on s’identifiait aux joueurs de l’époque comme Jean-Claude Suaudeau ou à Jacky Simon", se remémore le collectionneur, qui a conservé cette passion pour les joueurs de son enfance. À l’image de ce carnet sur Jacky Simon, tenu par le père du joueur afin de suivre sa carrière. L’attaquant a brillé à Nantes entre 1963 et 1968 avant de partir à Bordeaux. "Pour moi, ce carnet est un vrai trésor. Peu de gens savent aujourd’hui qui était Jacky Simon. C’était une star à l’époque. Il a aussi été sélectionné 15 fois en équipe de France", raconte-il en feuilletant le carnet rempli d’articles de presse jaunis.

C’est un maillot d’entrainement des années 1980. Il n’est pas très grand et pour cause, il a été porté par Didier Deschamps ! ".

Jean-Yves Favreau, collectionneur depuis 50 ans

Dans une boîte, Jean-Yves Favreau montre un billet de match vert. "Celui-ci, il date de 1986. C’était une rencontre de Coupe d’Europe contre le Partizan Belgrade. Le FC Nantes avait gagné 4-0. Et le plus gros souvenir de ce match est l’extraordinaire but de Vincent Braciglano à la 57ème minute. Il part du milieu de terrain et dribble deux-trois joueurs et marque", se rappelle le yonnais, intarissable sur l’histoire du FC Nantes. À l’étage de la maison, une pièce entière est même dédiée aux maillots des joueurs nantais. Chacun a sa propre histoire. "Celui-ci, il est vert car c’est un maillot d’entrainement des années 1980. Il n’est pas très grand et pour cause, il a été porté par Didier Deschamps !"

Dans sa quête aux objets extraordinaires, Jean-Yves Favreau a réussi à décrocher de fameux sésames. Deux billets pour la finale de samedi contre Nice. Nul doute qu’ils finiront dans sa collection.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité