Luçon (Vendée) : un incendie spectaculaire ravage la fromagerie Eurial. 7 blessés et des mesures de chômage partiel

Ce vendredi matin 14 février, l'usine de produits laitiers Eurial à Luçon dans le sud-Vendée a été la proie des flammes. En tout, 82 personnes ont été évacuées. D'importants moyens de secours ont été déployés sur place, mais les dégâts sont importants.
 

© DR
Selon les informations fournies par le Service Départemental d'Incendie et de Secours de Vendée, le feu s'est déclaré vers 10h ce vendredi matin.

Un premier véhicule de secours arrivé sur place a constaté que l'incendie s'était déclaré dans la partie centrale d'un bâtiment où se trouve la chaîne de production. Le sinistre semble avoir démarré dans une zone de stockage. 
 

82 personnes évacuées

Dans cette usine, le groupe Eurial produit principalement des fromages.

Il s'agit d'un site de 16 000 m². Le feu a percé la toiture et l'ensemble du personnel, soit 71 personnes, a dû être évacué pour être confiné dans le lycée Atlantique.
Selon la préfecture de Vendée, 82 personnes en tout ont été concernées par le sinistre.
7 personnes ont été blessées. 3 salariés de l’entreprise et 4 sapeurs-pompiers ont été transportés au centre hospitalier de Luçon et au centre hospitalier départemental.   Très rapidement, du renfort a été demandé et notamment une deuxième grande échelle. 

En tout, plus de 100 sapeurs-pompiers ont été mobilisés avec le renfort des services d’incendie et de secours de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres. La gendarmerie, le SAMU et les services de la ville de Luçon sont également intervenus.
Deux grandes échelles sont sur place pour maîtriser l'incendie.
Deux grandes échelles sont sur place pour maîtriser l'incendie. © France Télévisions Christophe Amouriaux
 

Des explosions entendues

Des moyens mobilisés qui montre que le feu avait pris de l'ampleur et que l'éteindre allait prendre du temps.

Des explosions ont été entendues, il s'agit sans doute de phénomène thermiques, les fumées se chargent en énergie et finissent par exploser.

Quatre pompiers ont donc été blessés, par des retours de fumée mais sans gravité.
  

Pas de risques pour les populations locales

Du fait du fort dégagement de fumées noires, il a été envoyé également sur place deux véhicules équipés pour mesurer les risques technologiques. Les pompiers spécialistes de ces questions devaient analyser les fumées et, en fonction des vents, préconiser telle ou telle mesure pour les populations environnantes.

La directrice de cabinet du Préfet de Vendée est venue sur site avec le directeur adjoint des services d'incendie de Vendée.

Vers 13h10, le feu était maîtrisé, il ne se propageait plus. L'incendie aura tout de même détruit une partie du site soit 4000 m².
 
Le feu a été maîtrisé en début d'après-midi grâce à des renforts venus des départements voisins.
Le feu a été maîtrisé en début d'après-midi grâce à des renforts venus des départements voisins. © D. Raveleau - France Télévisions

Dans l'après-midi, les mesures atmosphériques étaient rassurantes selon les techniciens des risques technologiques. Notamment au dessus de l'école Sainte-Famille et du lycée Atlantique où les élèves étaient demeurés confinés.

Restait à éteindre complètement l'incendie.
 

Des renforts des autres départements

Dans un comuniqué, en fin d'après-midi, la préfecture de Vendée confirmait que "Les relevés atmosphériques réalisés dans les établissements scolaires et aux abords de l’entreprise sont négatifs, il n’a pas été mesuré de toxicité dans l’air. Les eaux d’extinction pour l’incendie ont été confinées." Le communiqué précise également qu'aucun produit chimique n'est concerné par le sinistre.

Au total, plus de 100 sapeurs-pompiers sont intervenus grâce à des renforts venus de Charente Martimie et des Deux-Sèvres.
 

Mesures de chômage partiel

De son côté, la direction de l'entreprise fait savoir que : "L’origine de l’incendie et ses impacts ne sont pas déterminés à ce jour. Concernant les salariés, nous prévoyons des mesures de chômage partiel à partir de la semaine prochaine en lien avec les représentants du personnel. Par ailleurs, la collecte de lait est maintenue et sera temporairement redirigée vers d’autres usines d’Eurial."


voir le reportage :
 
Selon les dernières informations recueillies auprès des pompiers vendéens, l'essentiel des moyens envoyés sur cette mission est désormais reparti. Il reste à déblayer les 4000 m² détruits et à noyer ces déblais pour éviter toute reprise de feu. Pour ce faire, une quinzaine de pompiers est restée sur place avec deux engins et une grande échelle.

Les relévés effectués dans les cours d'eau proches de l'incendie et dans les eaux pluviales sont négatifs, ils ne montrent donc aucune pollution.

Les eaux qui ont servi à éteindre l'incendie ont été récupérées et seront traitées par la suite.
Eurial à Luçon
Le site d'Eurial à Luçon collecte le lait de producteurs-adhérents de Vendée et des Deux-Sèvres pour produire des fromages de type Saint-Paulin ainsi que de la Mozarella.
L'usine emploie 160 personnes.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers pompiers