Toussaint. En Vendée, des initiatives pour mettre de la couleur dans nos cimetières

Publié le
Écrit par Gwendal Kerbastard avec Quentin Carudel
À l'occasion du week-end de la Toussaint et de la fête de mort, retour sur une nouvelle tendance : les cercueils colorés. En Vendée, plusieurs entreprises proposent des solutions pour mettre de la couleur dans les cimetières. ©France Télévisions - Jérémy Le Clanche

En Vendée, plusieurs entreprises cherchent à mettre de la couleur sur les cercueils pour faire évoluer le marché du funéraire et changer les mentalités.

Des orchidées, des papillons, des colombes, ou encore des coquelicots, nous ne parlons pas ici du printemps qui arrive mais bel et bien de décoration funéraire.

Dans son atelier, Christophe Bouchenoir orne des cercueils au quotidien. Avec son frère, cet ancien chef cuisinier a lancé, en 2017, son entreprise de décoration de cercueil. Une idée qui a germé au moment du décès de sa mère.

Elle avait un souhait : ne pas avoir un cercueil moche. L'idée nous est donc venue de recouvrir son cercueil de coquelicots. C'était sa fleur favorite.

Christophe Bouchenoire, directeur CJ Créations Funéraires

Désormais, aucun détail n'est laissé au hasard. chaque cercueil doit correspondre à la personnalité du défunt et si certains modèles sont déjà catalogués, d'autres sont faits sur mesure.

"Ça apporte quelque chose de plus personnel aux familles"

Autre manière de décorer un cercueil : avec des capitons. C'est ce que propose Jennifer Rufi. Elle tient également à mettre sa touche de couleur dans le milieu.

Elle s'est lancée depuis un an et demi dans la création de contours de cercueil, avec couvertures, coussins et surtout l'envie d'apporter un souffle nouveau au monde du funéraire.

"Jusqu'à maintenant, on avait beaucoup de produits avec des couleurs neutres pour être cohérent avec la tenue du défunt. On ne voulait pas trop déroger au codes du funéraire existant mais tenter d'apporter des motifs, des fleurs, du graphisme", explique la créatrice.

"Ça apporte justement pour les familles quelque chose de plus personnel", poursuit-elle. Des sépultures plus personnelles donc pour un marché en pleine évolution.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité