L'écrivain vendéen Gwenaël Bulteau décroche le prix Landerneau polar

Professeur des écoles à Dompierre-sur-Yon en Vendée, Gwenaël Bulteau a décroché ce jeudi 18 mars le prix Landerneau polar pour son premier roman, La République des faibles.

Gwenaël Bulteau, lauréat du prix Landerneau polar
Gwenaël Bulteau, lauréat du prix Landerneau polar © Editions Manufacture de Livres

La République des faibles, c'est le nom du premier roman de Gwenaël Bulteau, publié en février 2021 par La Manufacture de livres. Le récit prend place en 1898, en pleine affaire Dreyfus, lorsqu'un chiffonnier découvre à Lyon le corps d'un enfant. La macabre découverte délenche aussitôt une enquête de police, dans un contexte marqué par de fortes tensions sociales.

L'ouvrage a décroché jeudi 18 mars le prix Landerneau du polar, doté de 6 000 euros, qui récompense les romans "alliant une écriture et un sujet susceptibles de convaincre le plus grand nombre de lecteurs ". Le président du jury Michel Bussi a salué "la force d'une enquête aux multiples rebondissements et d'une galerie de personnages décrits avec une humanité saisissante".

L'intrigue est ancrée à Lyon, ville appréciée par l'écrivain. Mais c'est bien en Pays de la Loire que Gwenaël Bulteau vit. "J'appartiens à l'ouest de la France, cela compte pour moi," explique t-il. Il a grandi à Clisson (Loire-Atlantique) et à suivi ses études à la faculté de lettres de Nantes. 

Enseignant et écrivain

Aujourd'hui professeur des écoles, il enseigne dans une classe de CP à Dompierre-sur-Yon (Vendée). Il s'adonne à l'écriture sur ses temps libres. "L'écriture, pour moi, c'est une discipline. J'écris tous les soirs de 21 heures à 23 heures", confie t-il. "L'inspiration me vient de romans, d'ouvrages historiques, de la presse. Ce qui se passe dans le monde nourrit mon imaginaire".

Il avait remporté en 2017 le prix de la nouvelle Quais du polar. Gwenaël Bulteau lorgne sur un prochain objectif : écrire un deuxième roman avec, une fois encore la IIIe République pour toile de fond, "car il y a encore beaucoup à dire sur ce sujet".

L'écrivain ira à la rencontre de ses lecteurs à l'occasion de séances de dédicaces : samedi 24 mars à la Roche-sur-Yon de 13h30 à 17h30 (espace culturel Leclerc) et le samedi 3 avril à la librairie Agora de la Roche-sur-Yon de 14h30 à 17h30.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littérature culture livres