Grève dans les cantines scolaires des seize écoles publiques de La Roche-sur-Yon

Un préavis de grève a été déposé par la CGT Territoriaux à partir de ce lundi 12 décembre et jusqu'au 15 décembre dans les seize écoles publiques de La Roche-sur-Yon. Le syndicat dénonce un manque de personnel et de matériel.

Le personnel des seize écoles publiques de La Roche-sur-Yon en Vendée est en grève à partir de ce lundi 12 décembre. Un préavis a été déposé par la CGT Territoriaux jusqu'au vendredi 15 décembre, afin de dénoncer les conditions de travail et les difficultés à recruter du personnel.

Le personnel demande aussi une revalorisation des postes de travail et non une revalorisation salariale. Il souligne un manque d'effectifs : "Nous ne sommes que quatre ou cinq employés pour servir 230 repas en 1h30", précise l'une des salariées. 

Matériel défectueux

Les salariés en grève demandent à la municipalité d'embaucher. Ils dénoncent des problèmes techniques, notamment avec certaines machines. "Actuellement, la carte-mère du lave-vaisselle est abîmée. Il faut le réparer, c'est urgent. Dans l'attente, je débranche le lave-vaisselle allumé les pieds dans l'eau", s'inquiète Nathalie Raynard, responsable de la restauration.

Sur les seize établissements, douze font grève ce lundi 12 décembre. Un service minimum permettra une distribution de repas froids aux élèves de la commune.

Difficulté à recruter

De son côté la ville avoue son désarroi à ne pas réussir à solutionner plus rapidement la situation. D'après l'adjoint à l'éducation de la Roche-sur-Yon, Jacques Besson, sur les 82 agents de restauration et d'entretien de la commune, une quinzaine sont régulièrement absents. Et pas remplacés par des CDD.

"Nous cherchons à recruter des CDD sur des temps longs et du personnel qualifié pour travailler dans le périscolaire, avec des enfants. En vain. Lorsque nous sortons des postes, personne ne postule", avoue l'élu.

La grève pourrait se poursuivre jusqu'au 15 décembre et au-delà, durant les vacances scolaires en centre de loisirs, et en janvier à la reprise de l'école.

Pour ne pas perdre le dialogue, face à cette situation compliquée, et tenter de trouver des solutions pérennes, des tables rondes et des discussions entre syndicat et municipalité seront organisées courant janvier.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité