La Roche-sur-Yon : inquiet, le personnel de Michelin débraye et demande la venue du Président du groupe

Débrayage à l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon / © France Télévisions Elodie Soulard
Débrayage à l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon / © France Télévisions Elodie Soulard

Mi-septembre, le journal Le Monde avait publié un article révélant un document interne très critique quant à la productivité de plusieurs sites du groupe en France dont les usines de Cholet et La Roche-sur-Yon. Inquiets, les salariés de l'usine vendénne ont débrayé ce vendredi 4 octobre.

Par Olivier Quentin

Les salariés de l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon ont décidé de débrayer ce vendredi pour dire leur inquiétude face aux menaces qui pèsent sur le site.

La révélation par Le Monde en septembre d'un document de la direction pointant du doigt le manque de compétitivité de plusieurs usines du groupe dont celles de Cholet dans le Maine-et-Loire et de La Roche-sur-Yon en Vendée a secoué les salariés qui dénoncent le manque d'information en interne.

Dans un communiqué, la CGT critique la politique de prix pratiquée par le groupe.
 

Pourquoi Michelin perd des parts de marché

"La politique de prix pratiquée par la direction, visant à augmenter sans cesse la profitabilité de l’entreprise au profit des actionnaires fait que l’entreprise Michelin perd des parts de marchés... Pour la CGT, c’est bien cette politique de marges qu’il faut revoir à la baisse pour conserver nos emplois et les développer en France".

Evoquant une possible fermeture de l'usine vendéenne, le syndicat estime qu'elle "aurait des conséquences désastreuses sur le bassin d’emploi Vendéen puisque 1 emploi perdu de cette usine induirait la perte à court terme de 3 emplois aux alentours (commerce, artisans, etc…), donc environ 2 400 emplois".
 

Le Président Menegaux invité à venir s'expliquer 

Ce vendredi 4 octobre à 14h, une délégation intersyndicale doit rencontrer la direction du site.

Les salariés demandent la venue du Président Florent Menegaux. La direction a fait savoir, quant à elle, qu'elle ne souhaitait pas communiquer avec la presse avant le 18 octobre.

Bruno Retailleau, le sénateur de Vendée, a prévu de recevoir dans son bureau du Sénat le Président de Michelin le 10 octobre prochain. Christelle Morançais, la Présidente de la Région Pays de la Loire sera également présente.
 

Sur le même sujet

Les + Lus