Incendie au château de la Touche Rocheservière, en Vendée : un corps retrouvé dans les décombres

Le château de La Touche à Rocheservière en Vendée, après l'incendie, 3 novembre 2019 / © France Televisions - Antoine Ropert
Le château de La Touche à Rocheservière en Vendée, après l'incendie, 3 novembre 2019 / © France Televisions - Antoine Ropert

Un violent incendie s'est déclaré ce samedi au petit matin au château de la Touche sur la commune de Rocheservière, entre Nantes et La Roche-sur-Yon. Le propriétaire des lieux, un homme de 78 ans qui dormait à l'étage, était, depuis, porté disparu.

Par Fabienne Béranger

Un corps a été découvert ce dimanche en début d'après-midi dans les décombres  du château de la Touche à Rocheservière.

Dimanche matin, les pompiers du SDIS de Vendée ont évalué les risques sur site, aidés en cela par un pompier du centre technique de sauvetage et un pompier volontaire, également architecte. Les pompiers ont procédé ensuite à une opération de déblaiement, faisant tomber les parties dangereuses de l'édifice.

Deux équipes cynotechniques du SDIS 44 sont arrivées en renfort pour tenter de localiser le corps du propriétaire du château.

Une autopsie du corps a été ordonnée par le parquet de La Roche-sur-Yon et devrait avoir lieu en début de semaine, tout laisse à penser qu'il s'agit de celui du propriétaire du château. Une enquête a également été ouverte pour tenter de déterminer les causes de la mort et l'origine de l'incendie.

Une cinquantaine de pompiers sont intervenus ce samedi vers 6 heures du matin au château de la Touche sur la commune de Rocheservière. Un incendie s'est déclaré dans le bâtiment pour une raison encore inconnue.

Un homme qui dormait dans l'une des tours du château a été intoxiqué par les fumées et conduit à l'hôpital. C'est lui qui a prévenu les pompiers que le propriétaire du château dormait à l'étage dans la partie touchée par les flammes.

Les pompiers n'ont pas réussi à le retrouver tout de suite, la partie du bâtiment où se trouve sa chambre menaçant de s'effondrer.
Un sous-sol et deux étages du bâtiment qui fait 400m2 au sol ont été ravagés par les flammes. Le parquet s'est effondré, la toiture carbonisée. 

Deux tours ont pu être sauvées ainsi qu'une petite moitié de la partie centrale du château.

Si le dispositif de secours sur place a été allégé, en revanche les pompiers ont mis en place un périmètre de sécurité ainsi qu'une surveillance des lieux.

 

Sur le même sujet

Les + Lus