La Vendée accueille les championnats d'Europe de Twirling Bâton, ça va décoiffer !

Mindy Boyer est licenciée au club de twirling bâton de Saint-Hilaire-des-Loges en Vendée / © France Télévisions
Mindy Boyer est licenciée au club de twirling bâton de Saint-Hilaire-des-Loges en Vendée / © France Télévisions

C'est une discipline impressionnante. Le twirling bâton allie la souplesse, la précision, la force et la grâce. Assister à un championnat d'Europe c'est aller à un spectacle à la fois émouvant et renversant. Rendez-vous au Vendéspace du 4 au 7 juillet. Mindy Boyer, licenciée en Vendée y concourra.

Par Olivier Quentin avec Fanny Borius

Mindy a découvert le twirling bâton alors qu'elle était enfant dans son village des Deux-Sèvres. 

"Quand on est dans des petites villes dit-elle, il n'y a  pas beaucoup de sport proposés. Le twirling généralement ça accroche bien avec les petites filles. Ma voisine faisait du twirling et du coup elle a fait découvrir ce sport à ma sœur et à force de la voir le pratiquer j’ai eu envie de faire du twirling."

Et c'était une bonne idée. 
 

"Elle s’engage complètement"


Mindy est aujourd'hui licenciée au club de Saint-Hilaire-des-Loges dans le sud Vendée. Elle sera la seule représentante des Pays de la Loire aux championnats d'Europe qui vont se disputer du 4 au 7 juillet au Vendéspace à Mouilleron-le-Captif.

"La particularité de Mindy, dit Jean-Michel Ruelle le directeur technique fédéral, c’est sa vitesse d’exécution, elle dégage de la force et de la détermination. Quand elle va sur le terrain, elle s’engage complètement. On peut compter sur elle."

La France est au top niveau mondial et leader au niveau européen. Elle est donc favorite pour ces championnats devant l'Italie. 
 

Le twirling c'est sa vie


Mindy a pour ambition d'arriver parmi les cinq meilleures. Le twirling bâton c'est sa vie.

"A Saint-Hilaire-des-Loges, on est un club très soudé, il y a de la complicité. J’adore travailler en équipe. Le twirling c’est ce qui nous aide à avancer dans notre vie."

La précision des lancés chez ces compétiteurs(trices) force le respect.

Pour Mindy, c'est un sport, complet qui requiert différents talents.

"La souplesse, la danse, la gymnastique, il faut autant savoir faire du bâton que faire l’acteur. il faut faire partager quelque chose au public."
 

"On a fait lever le public"


Championne d'Europe junior à 16 ans,  Mindy se souvient d'un moment de grâce :

"Aux championnats de France N1 avec mon équipe senior, on a fait lever le public, c'est l’un des plus beaux moments de ma vie."


►Le reportage de notre rédaction
 

La France compte 21 014 licenciés dont seulement 1 832 hommes.

En Pays de la Loire il y a 1 474 "twirleur(ses)". C'est une importante fédération qui compte 33 clubs. Le nombre d'athlètes a doublé en six ans.

 




 

Eurotwirl 2019

Du 4 au 7 juillet au Vendéspace Mouilleron-le-Captif

18 nations inscrites

Jeudi 4 : cérémonie d'ouverture, programme court, qualifications duos.
Vendredi 5 : qualifications solos
Samedi 6 : qualifications équipes et groupes, demi finales juniors et seniors féminins
Dimanche 7 : finales
 

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus