Molières 2016 : Géraldine Martineau décroche le prix de la révélation féminine

Géraldine Martineau reçoit son prix dans la catégorie révélation féminine, lors de la Cérémonie des Molières 2016, sur France 2. / © PATRICK KOVARIK / AFP
Géraldine Martineau reçoit son prix dans la catégorie révélation féminine, lors de la Cérémonie des Molières 2016, sur France 2. / © PATRICK KOVARIK / AFP

Géraldine Martineau, 31 ans, a reçu lundi soir le Molière de la révélation féminine de l'année. C'est un nouveau cap franchi par la comédienne Sud Vendéenne.

Par Olivier Couvreur

Elle est née à Nantes et y a fait ses études, ses racines sont en Vendée... Géraldine Martineau, 31 ans, fait la fierté de notre région. Cette comédienne était nominée dans la catégorie "révélation féminine" aux Molières, lundi. Elle a rafflé le prix.

C'est un nouveau cap franchi par la comédienne. Ce prix, elle l'a obtenu pour son rôle dans Le poisson belge, la pièce de théâtre de Léonore Confino où elle donne la réplique à Marc Lavoine.

Géraldine Martineau a été formée à la Classe Libre du Cours Florent puis au Conservatoire National d'Art Dramatique de Paris. Elle est passée à la Comédie Française où elle a joué Penthésilée. Puis on la voit dans des univers théâtraux très différents, ceux de Pauline Bureau, Jean-Michel Rabeux, Valérie Dréville, Stéphane Hillel, Véronique Bellegarde et Gerard Watkins, jouant aussi bien des auteurs classiques que des créations... 

Au cinéma, on la découvre dans Musée haut, musée bas de Jean-Michel Ribes, mais aussi dans des films de Michele Placido (Le Guetteur, avec Daniel Auteuil), James Huth, Bruno Rolland et quelques autres. En 2011, elle reçoit les prix d'interprétation des festivals de Clermont-Ferrand et Angers, ainsi que le Lutin de la meilleure actrice pour Aglaée de Rudi Rosenberg, un film dans lequel elle campe le rôle d'une adolescente handicapée. 

Bref, la jeune comédienne est partie pour faire parler d'elle, et vu son talent, on ne va pas se priver d'en profiter, que ce soit sur les planches ou sur nos écrans, petits ou grands.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

toute l'actu théâtre

Archive avril 2015 : arrêt projet la médiathéque

Les + Lus