Panne des numéros d'urgence : en Vendée, la mort d'un enfant de 28 mois, une enquête administrative est ouverte

Mercredi, un incident technique a empêché les utilisateurs de contacter les services d'urgence . En Vendée, un enfant de 28 mois est décédé. Une enquête administrative est ouverte pour savoir si le décès de l'enfant est lié aux difficultés de joindre les secours.

Panne massive des numéros d'urgence le 2 juin 2021
Panne massive des numéros d'urgence le 2 juin 2021 © MaxPPP

Un enfant de 28 mois est mort ce jeudi matin sur la commune de Chavagnes-en-Paillers en Vendée.

Ce décès pourrait être lié aux difficultés à joindre les numéros d'urgence mercredi soir et ce jeudi matin. C'est ce que l'Agence Régionale de la Santé, l'ARS Pays de la Loire cherche à déterminer. 

"A 8h21 le Samu a reçu un appel de la maman pour un arrêt cardio respiratoire de son fils". A 8h22, pompiers de Chavagnes en Pailler et SMUR ont été engagés, avec des conseils à la mère de famille. Celle-ci a pu démarrer des gestes de réanimation conseillés par un régulateur du SMUR.

"A 8h46 départ du Smur pédiatrique de Nantes, à 9h25 malheureusement le constat du décès de l'enfant a été fait à son domicile", a précisé Jean-Jacques Coiplet, le directeur de l'ARS Pays de la Loire, au cours d'une conférence de presse.

La maman du garçonnet a indiqué avoir tenté d'appeler pendant une heure le 18 et le 15 puis a pu appeler le numéro de secours à 10 chiffres (numéro communiqué en soirée mercredi aux services de santé et médias)

"L'ARS va diligenter une enquête administrative pour compléter les informations qui nous ont été données" a poursuivi le directeur de l'ARS.

"La famille a le droit d'être accompagnée dans ces circonstances par les services publics que je représente" a précisé ce jeudi soir Benoit Brocard, le préfet de Vendée.

"Ce drame s'inscrit dans le contexte des dysfonctionnements très significatifs des numéros d'urgence au niveau national, a poursuivi le préfet, la Vendée n'a pas echappé à ce phénomène. En Vendée, pompiers et Samu ont été touchés".

"Il y a un doute quant aux conséquences de ce dysfonctionnement, au délai d'appel des services du Samu pour venir au secours de ce petit enfant en grande détresse", a également dit le préfet de Vendée.

Le centre hospitalier de La Roche-sur-Yon a transmis un signalement au procureur.

En Bretagne, le décès d'un homme

La panne qui a affecté l'accès aux numéros d’urgence a peut-être provoqué la mort d'un homme dans le Morbihan. Un sexgénaire est décédé mercredi soir à l'hôpital de Vannes. Dans l'impossibilité de joindre les secours, c'est sa compagne qui avait fini par l'emmener aux urgences.

L'ARS Pays de la Loire rappelle que "la panne qui affecte depuis hier, de façon aléatoire, les numéros d’urgence 15 (SAMU), 18 (Pompiers), 17 (Forces de l’ordre) et 112 (toutes urgences) n’est pas encore résolu. L’incident persiste sur certains territoires".

Il est recommandé de renouveler "votre appel autant de fois que nécessaire pour que la communication aboutisse, si possible depuis un poste mobile", en n’appelant que pour des urgences établies.

Si nécessaire, appelez le numéro direct du SAMU de votre département :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société faits divers