• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Polders : des espaces menacés?

Le Polder de Sébastopol sur l'ïle de Noirmoutier (Vendée) / © Jean-Pierre Brénuchon, France 3 Pays de la Loire
Le Polder de Sébastopol sur l'ïle de Noirmoutier (Vendée) / © Jean-Pierre Brénuchon, France 3 Pays de la Loire

Le dérèglement climatique et ses conséquences. Certaines zones littorales de l'Ouest sont concernées par la montée des océans. Les polders, des terres gagnées sur la mer par l'homme sont de plus en plus menacées par la montée des eaux.

Par GS, avec CA

Reportage sur sur l'île de Noirmoutier en Vendée, et dans la baie de Lancieux dans les Côtes d'Armor.
A l'entrée du port de Noirmoutier se trouve le polder historique de l'Ile, un espace gagné sur la mer il y a plus de 200 ans.
Des zones de polders, l'île de Noirmoutier en compte plusieurs. Différentes activités ont pu s'y développer.
Mais c'est un fait, ils sont désormais menacées par l'augmentation du niveau des océans. "Il est donc important de préserver la digue qui les protègent " comme le précise Clément Rataud, directeur pôle Environnement à la communauté de communes de Noirmoutier.
Sur l'île, certains polders comme ici celui de Sébastopol, sont aussi devenus des réserves naturelles très riches.
A Noirmoutier, un plan de travaux de 7 ans a permis de rehausser les digues, il a coûté 24 millions d'euros. 

Entre St-Brieuc et Saint-Malo, la baie de Lancieux comporte une zone très ancienne de polders. La première digue date du 12ème siècle. Une zone composée aujourd'hui de prairies humides, sans contraintes économiques ou humaines comme sur l'île de Noirmoutier.
Et face à la montée des eaux, le conservatoire du littoral, propriétaire des lieux a décidé de ne rien faire, ou presque. La mer était là avant, elle reviendra un jour où l'autre, c'est la position du Conservatoire du Littoral. 


 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus