Nantes - Les Sables d'Olonne : six personnes interpellées dans un trafic de vol et recel d'accessoires auto

Le préjudice est estimé à 160 000 euros dans l'affaire des vols d'accessoires auto, janvier 2020 / © DR
Le préjudice est estimé à 160 000 euros dans l'affaire des vols d'accessoires auto, janvier 2020 / © DR

Après huit mois d'enquête, cinq hommes et une femme ont été arrêtés dans le cadre d'une affaire de vol et recel de pièces automobiles.

Par Fabienne Béranger

Le 14 janvier dernier, six personnes ont été interpellées à Nantes, Saint-Herblain et Les Sables d'Olonne. Elles sont soupçonnées de vol d'accessoires auto, principalement perpétrés dans des concessions et chez des garagistes du grand ouest.

L'affaire démarre en mai 2019 lorsque les enquêteurs de la Brigade de Recherches de Fontenay-Le-Comte sont alertés par une multiplication de ces faits.

Le 14 octobre dernier, le juge d'instruction de la juridiction inter régionale spécialisée de Rennes est saisi, après dessaisissement du parquet de La Roche-Sur-Yon. Une information judiciaire est "ouverte des chefs de vols en bande organisée, recel en bande organisée, blanchiment et participation à une association de malfaiteurs", précise le parquet de Rennes.

L'enquête est alors confiée à la Section de Recherches de Nantes, l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI) et les groupements de Gendarmerie de Vendée et de Loire-Atlantique.

"Une cellule, composée de 10 enquêteurs de ces unités, était constituée, permettant la réalisation d'un important travail de recoupements et l'identification des participants à cette organisation, assurant la commission de vols puis l'écoulement de la marchandise", poursuit le parquet.
 

Un préjudice estimé à 160 000 euros

Deux individus de nationalité géorgienne sont identifiés. Depuis mai 2019, ils débarquaient par avion quasiment chaque mois de Géorgie. Ils étaient alors logés sur Nantes "chez des compatriotes".

"Dans le temps de leur présence, environ dix jours, ils commettaient des séries de vols d’accessoires automobiles dans des garages du grand Ouest, principalement sur des véhicules de marque BMW et Mercedes, repartant en Géorgie, en voiture, avec partie du butin qu’ils revendaient sur place auprès de négociants en pièces automobiles", explique le paquet qui ajoute, qu'une "autre partie était réutilisée avec le concours d' individus basés sur Nantes et sa région".

31 faits sont ainsi identifiés par les enquêteurs, tous commis entre mai 2019 et janvier 2020, sauf un, commis dès mai 2018. Montant du préjudice : 160 000 euros.

Le 14 janvier dernier, les enquêteurs menaient une opération d'interpellation sur Nantes, Saint-Herblain et Les Sables d'Olonne. Au total : six personnes arrêtées et placées en garde à vue. Quatre Géorgiens, un Azerbaïdjanais et une Française. 

Des pièces automobiles volées récemment à Quimper étaient découvertes dans un fourgon servant de lieu de stockage.

Le 17 janvier, à l’issue des gardes à vue, la femme était remise en liberté. Les cinq hommes étaient présentés au magistrat instructeur qui leur notifiait leurs mises en examen. Deux d'entre eux, auteurs des vols, déjà connus de l'institution judiciaire, faisaient l'objet d'un placement en détention provisoire.

Les trois autres ont été mis en examen pour recel et blanchiment, ils ont été placés sous contrôle judiciaire.












 

Sur le même sujet

Les + Lus