• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Les Sables d'Olonne : “La vague ultime s’est refermée sur eux”, le poignant hommage des sauveteurs SNSM de l'île de Ré

Les sauveteurs de la SNSM en tête de la marche silencieuse au Sables d'Olonne / © Eléonore Duplay / France Télévisions
Les sauveteurs de la SNSM en tête de la marche silencieuse au Sables d'Olonne / © Eléonore Duplay / France Télévisions

Les sauveteurs de la SNSM de l'île de Ré ont rendu un vibrant hommage à leurs collègues des Sables d'Olonne dans un texte posté sur leur page Facebook. 

Par Fabienne Béranger

"Le Vendredi 7 Juin, 09h43, au cœur de la tempête Miguel le téléphone d’astreinte retentit. Le CROSS Etel nous engage pour un voilier en rupture de mouillage dont les voiles se sont déferlées.  Dérivant vers le large il représente un danger à la mer", c'est ainsi que le récit des sauveteurs de la SNSM débute.

Leur intervention se déroule sur la zone de la Conche dans des conditions dantesques, "vent 187° Force 9 Mer forte à très forte", "avec des creux de 4 mètres".

"Deux plongeurs rejoignent l’embarcation à la nage pour couper les drisses et ferler ce qu’ils peuvent des voiles en pagaille",
poursuivent les sauveteurs de la SNSM de l'île de Ré. Le voilier est pris en remorque par leur canot, "c’est le chantier, le remorquage se complique dans la mer déchainée, le voilier part au lof, dans les descentes il va plus vite que notre canot de sauvetage".

Il est 11h50 lorsqu'un Mayday est lancé pour le secteur des Sables d'Olonne où le canot tout temps Jack Morisseau est en difficulté, sur la zone du Tanchet. "Pas question de lâcher la remorque, il y a la famille en équilibre derrière cramponnée aux listons".

L'équipage, sain et sauf, est de retour au port à Saint-Martin-de-Ré. Il est 12h20, "fin de mission, nous suivons par radio l’engagement de nos camarades de la SNS 061 des Sables".

"Le CROSS ne nous engage pas sur ce Mayday trop éloigné de notre secteur, il sait bien que là bas il y a des hommes bénévoles très affutés à ce genre de mission"
, écrivent les sauveteurs Rétais, "Nous rinçons notre matériel et là tombe la nouvelle… La SNS 061 a chaviré ! Nous le vivons ce naufrage…"

On la connaît Miguel, on revient de ses appartements, on sait Le bordel qui y règne - les sauveteurs de la SNSM de l'île de Ré

"On le connait ce putain de plateau des Barges. On les connait ces déferlantes des Sables. Mais on connait aussi le talent de nos camarades. Ça va aller... Il va revenir le canote, il va se remettre sur ses pattes !"

 

"Une mouette crie… Et puis le pire… Elle pleure"


La nouvelle tombe, trois sauveteurs de la SNSM se sont noyés dans le chavirage de leur canot.

"Silence radio… trop long… Une mouette crie… Et puis le pire… Elle pleure. Le larcin! La vague ultime s’est refermée sur eux, La mer comme une main les a saisis,  Ne leur laissant pas le temps de dire au revoir l’ingrate a posé trois anges sur le dos d’une mouette cap sur l’horizon", écrivent leurs camarades de l'île de Ré.

Homme libre toujours tu chériras la mer alors le pêcheur est allé et ils ont répondu. Ils ont fait la mission, ce n’est pas un acte de bravoure, c’est une philosophie - les sauveteurs de la SNSM de l'île de Ré

Les hommes de la SNSM concluent ce vibrant hommage en lançant "Allez les sauveteurs on y retourne et on y retournera encore tant qu’il y aura des bateaux et des hommes. Trois anges gardiens désormais planent au dessus de nos âmes".

Agès de 28 ans, 51 ans et 58 ans, Dimitri, Alain et Yann, les trois sauveteurs en mer décédés étaient tous des marins confirmés, bien connus des habitants de la commune des Sables-d'Olonne.

Le plus âgé, le patron principal de la vedette SNSM, venait de prendre sa retraite, après une carrière de marin pêcheur. Alain, second sur le canot, était lui aussi patron pêcheur. Le plus jeune d'entre eux, mécanicien à la SNSM, était membre d'une association de bateaux traditionnels.

15 000 personnes ont rendu hommage aux trois sauveteurs ce lundi 10 juin aux Sables d'Olonne. 
Un autre hommage sera rendu aux trois sauveteurs de la SNSM ce mercredi 12 à Saint Gilles Croix de Vie. Le rendez-vous est fixé ce mercredi 12 juin, à 19 h à la Stèle des Péris en Mer, avenue Jean Cristau, à côté de la maison des écrivains de la mer. "Cette cérémonie est ouverte à toutes celles et à tous ceux qui veulent partager ce moment de recueillement", précise la mairie.

Jeudi 13 juin, le président Macron se rendra aux Sables pour un hommage aux trois hommes. Le chef de l'Etat a décidé de les nommer, à titre posthume, chevaliers dans l'ordre national de la Légion d'honneur.







 

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus