• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Sauvetage de la SNSM : la mission sénatoriale rendra ses conclusions en octobre

© Fanny Borius - France Télévisions
© Fanny Borius - France Télévisions

Après le drame du 7 juin dernier aux Sables d’Olonne qui a fait 3 morts, une mission sénatoriale a été créée. Elle s'est rendue ce lundi sur place pour y voir plus clair.

Par Pauline Thurier avec Fanny Borius

Ce lundi 22 juillet, la mission d’informations sénatoriale créée après le drame du sauvetage de la SNSM début juin s'est rendue aux Sables-d’Olonne. Alors que la tempête Miguel avait causé la mort de trois sauveteurs de la SNSM le 7 juin dernier, Emmanuel Macron avait demandé la création de cette commission au Sénat pour en savoir davantage. A la suite de cette réunion qui s'est déroulée dans la mairie des Sables d'Olonne, les sénateurs ont indiqué qu'ils rendront leurs conclusions en octobre prochain. 
 

L’objectif de leur venue ce lundi aux Sables d’Olonne était de faire un état des lieux de la SNSM. Ils ont examiné le modèle économique de la structure, qui repose sur des dons de particuliers, mais aussi le modèle social : tous les sauveteurs sont des bénévoles. Cette visite devait aboutir à une évaluation des besoins en termes d'investissement et de logistique. 

Depuis le drame, la SNSM n'a aucun bateau à sa disposition. En effet, le Jacques Joly est en maintenance depuis plusieurs mois. Une nouvelle série d'analyses techniques a été réalisée ce lundi matin. L'absence de bateau aux Sables d'Olonne est un point qui a été soulevé à plusieurs reprises, notamment par Christophe Monnereau, le président de la SNSM, pendant la réunion.

Un bilan positif après la réunion


Les vingt membres de la commission sénatoriale ont rencontré des élus, comme Yannick Moreau, le maire des Sables d'Olonne, et des responsables de la SNSM. A la sortie de la réunion, Yannick Moreau semblait très satisfait de ce qui avait été dit. “J’ai senti les sénateurs très motivés pour faire des propositions concrètes très rapidement”, a-t-il indiqué à notre journaliste Fanny Borius, présente sur place. Le dialogue semble s'être bien déroulé puisque, d'après le maire de la commune, la SNSM était "très volontaire" pour parler des problèmes qu'elle rencontre, comme "ses soucis de financement".  

Le groupe de sénateurs se rendra dans d'autres stations du littoral pendant l'été et rendra ses conclusions en octobre, avant le vote du budget par le gouvernement en novembre.

Le rapporteur de la mission d'information, le sénateur LR de Vendée Didier Mandelli sera l’invité du journal 19/20 ce lundi 22 juillet sur France 3 Pays de la Loire.

David Bossard, rescapé du drame, témoigne pour France 3 Pays de la Loire de la difficulté d'aller de l'avant pour la SNSM. 
 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus